Application Réseaux Sociaux

Avec LOL, Facebook mise sur les mèmes pour (re)conquérir les jeunes

Facebook le futur moteur de recherche des mèmes ?

Ce n’est plus un scoop, les jeunes délaissent Facebook au profit d’applications plus « cools » comme Instagram, TikTok ou encore Snapchat. Le réseau social de Mark Zuckerberg a pourtant lancé plusieurs initiatives comme une application très similaire à TikTok, nommée Lasso pour reconquérir ce jeune public. On apprend aujourd’hui par TechCrunch, que l’entreprise a travaillé durant plusieurs mois sur LOL, un « flux spécial de vidéos drôles et de clips comme des GIFs. »

Facebook veut miser sur des contenus légers et drôles

Actuellement testé sur un petit nombre d’utilisateurs – une centaine de lycéens – en version bêta privée, on ne sait pas si LOL deviendra une fonctionnalité intégrée à Facebook ou bien une application autonome. Un porte-parole de l’entreprise a simplement expliqué « nous effectuons un test à petite échelle et le concept en est à ses débuts. »

Côté fonctionnement, ce flux spécial est divisé en catégories à l’image de l’onglet de recherche Instagram et ressemble à l’onglet « Discover » de Snapchat. On retrouve ainsi des catégories comme Pour vous, Animaux ou encore Farces. Le contenu diffusé provient également des meilleurs publications du fil d’actualité, provenant des pages les plus populaires sur Facebook.
Les vidéos sont lues en mode « cinéma » et défilent automatiquement. Les utilisateurs peuvent également voter pour chaque vidéo grâce à de nouvelles réactions : Drôle, Bien ou Pas Drôle , les partager et télécharger eux-mêmes des vidéos.

Facebook tente d'attirer à nouveau les adolescents avec LOL
© TechCrunch

Facebook, une plateforme encore cool ?

Pour le moment LOL apparaît en remplacement de l’onglet Watch, mais l’objectif n’étant pas de remplacer Watch ou d’intégrer ce dernier à Watch.
En utilisant des vidéos drôles, des GIFs ou des mèmes provenant du fil d’actualité et des pages les plus populaires, le jeune public pourrait plus facilement choisir de passer du temps sur Facebook pour visionner du contenu « léger » et qui leur change les idées.
Les sources proches du projet LOL, estiment cependant que certains contenus datent parfois de plusieurs semaines.

Une tentative supplémentaire de la part de Facebook, pour inciter les jeunes adolescents à utiliser l’application principale de l’entreprise et non pas Instagram. Peu importe les scandales et autres obstacles, Mark Zuckerberg et ses équipes sont prêts à tout pour atteindre cette cible, si importante, car facilement monétisable.

Send this to a friend