objets connectésRéseaux Sociaux

Portal : les employés de Facebook laissent des notes à 5 étoiles sur Amazon

Des clients comme les autres ? Difficile à dire...

Simple coïncidence ou pris la main dans le sac ? Un journaliste du New York Times, Kevin Roose a remarqué que de nombreuses notes laissées sur Amazon aux écrans connectés de Facebook étaient écrits par des employés de l’entreprise.


Des homonymes travaillant chez Facebook

Lancés il y a quelques mois après une année 2018 difficile pour Facebook, la société survendrait-elle son produit, afin de convaincre les utilisateurs d’en acheter ? Quelques semaines après avoir dévoilé Portal et Portal +, on apprenait que les données collectées pouvaient être utilisées à des fins publicitaires… Avec son discours confus, la société ne rassure pas sur sa politique de confidentialité et n’est pas en bonne position pour convaincre les utilisateurs d’intégrer l’appareil de Facebook doté de caméras dans nos domiciles.

Une chose est sûre, les noms sur les commentaires Amazon correspondent bien à plusieurs employés de la firme de Mark Zuckerberg. Ces homonymes sont-ils une simple coïncidence ? Il semblerait que non!
Comme on peut le voir dans l’exemple ci-dessous, un certain Javier Cubria a laissé un avis expliquant « que l’appareil fonctionnait très bien. »  Avec une petite recherche sur LinkedIn, on remarque qu’un Javier Cubria travaille également chez Facebook.

Les employés de Facebook laisssent des commentaires à 5 étoiles sur les écrans Portal vendus sur Amazon
Screen d’un commentaire laissé sur Amazon
Les employés de Facebook laisssent des commentaires à 5 étoiles sur les écrans Portal vendus sur Amazon
Screen LinkedIn

Un geste « non dirigé » par Facebook

Il s’agit ici d’un exemple parmi d’autres. Alors que l’entreprise a nié cette pratique peu légale. Les règles d’Amazon sont strictes, les employés ne sont pas autorisés à laisser des notes et commentaires sur les produits de leur entreprise.
TechCrunch rapporte que la société demandera à ses employés de supprimer les commentaires élogieux au sujet de Portal laissés sur Amazon.Le vice-président de l’AR et de la VR chez Facebook, Andrew Bosworth a de son côté commenté le tweet de Kevin Roose en expliquant  « que cette démarche n’était ni coordonnée, ni dirigée par la société. D’après un message interne publié lors du lancement de Portal : « nous ne voulons absolument pas que les employés de Facebook s’engagent à laisser des critiques sur les produits que nous vendons sur Amazon. » Nous leur demanderons de les supprimer. »

Un nouveau bad buzz pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, qui n’est pas à son premier mauvais coup de pub !

Send this to a friend