Réseaux Sociaux

Snapchat : Tim Stone, le Chief Financial Officer du réseau social quitte le navire

Alors que Snap prévoit d'être enfin rentable dans le courant de l'année 2019, son CFO démissionne.

Ces derniers temps, les chiffres sont mitigés chez Snapchat : d’un côté, le réseau social perd des utilisateurs, mais de l’autre il gagne plus d’argent. Au troisième trimestre 2018, Snap annonçait un CA record de 298 millions de dollars. C’est pourtant dans ce contexte que Tim Stone, le Chief Financial Officer (CFO) de Snapchat a décidé de démissionner. C’est le PDG de Snap, Evan Spiegel, qui l’a lui-même annoncé à ses employés.

Dans sa déclaration, Spiegel précise que : « Tim a eu un fort impact sur notre société dans le court laps de temps durant lequel il a travaillé au sein de notre équipe et nous lui sommes très reconnaissants pour son travail, c’est quelqu’un de très professionnel. Je suis conscient que nous avons tous bénéficié de son obsession à s’intéresser toujours plus à nos clients« .

C’est dans le courant de l’année 2019 que Snapchat prévoit de devenir rentable. Malgré cette volonté louable, des contenus de plus en plus qualitatifs et des fonctionnalités intéressantes, l’application est aujourd’hui un peu brouillon et les analystes craignent une perte de croissance fatale. Il est important de souligner que le départ de Tim Stone n’est pas anodin. Il s’agit du deuxième départ d’un directeur financier de Snap au cours des 12 derniers mois. Drew Vollero, premier CFO de Snapchat avait, lui aussi, démissionné.

Nous vous laissons découvrir l’intégralité de la lettre écrite par Spiegel pour annoncer la nouvelle à ses équipes : « je voulais vous faire savoir que Tim Stone, notre directeur financier, a décidé de quitter Snap. Tim a eu un grand impact durant le court laps de temps pendant lequel il a pu travailler au sein de notre équipe et nous lui sommes très reconnaissants pour tout son travail. Je sais que nous avons tous profité de son orientation client. Tim restera chez Snap pour permettre une bonne transition avec son successeur. Il sera présent jusqu’à la parution de nos résultats du quatrième trimestre 2018, le 5 février prochain. Le départ de Tim n’est pas lié à un désaccord avec nous, que ce soit sur notre stratégie ou même à propos de notre politique. Je vous prie de bien vouloir vous joindre à moi pour souhaiter bonne chance à Tim dans ses futurs projets« .

Send this to a friend