Déjà fin novembre dernier, plusieurs sources convergeaient et semblaient nous faire comprendre que le service de streaming voulait se rapprocher de l’IndeSpotify ne veut pas passer à côté de l’un des plus importants marchés de la musique au monde. Les indiens sont très actifs sur les plateformes de musique, notamment sur Gaana, le Spotify indien soutenu par Tencent. Aujourd’hui, Variety nous apprend le rapprochement et l’accord signé entre Spotify et T-series, la plus grande maison de disques et de production de films en Inde.

C’est clairement une nouvelle étape dans l’expansion annoncée de l’entreprise en Inde. Cet accord devrait permettre à Spotify d’acquérir une immense bibliothèque de musique indienne. Dans les chiffres, le catalogue de T-series est assez impressionnant. La maison de disques a en sa possession 160 000 chansons. Spotify a déjà quelques pistes pour s’implanter en Inde.

La société aimerait proposer une période d’essai et un accès complet à l’application plus long que les 30 jours habituels, en France notamment. La plateforme audio ne veut pas passer à côté du marché indien et de ses 100 millions d’utilisateurs de services de streaming.

Spotify avait un réel défi à relever pour son arrivée en Inde : la fragmentation des droits musicaux. Grâce à ce nouvel accord avec T-series, la société se rapproche un peu plus du marché indien. Cette histoire n’avait pas très bien commencé. Avant l’accord signé avec la maison de disques, Spotify a tenté une fourberie en voulant signer directement les droits musicaux avec les artistes pour éviter de passer par les détenteurs des droits.