Intelligence ArtificielleRetail

Carrefour veut réduire le gaspillage alimentaire grâce à l’intelligence artificielle

Avec "Carrefour 2022", la société met en place une vraie stratégie digitale, dans le but d'améliorer la gestion des stocks et donc le gaspillage alimentaire.

Il semblerait que la volonté de Carrefour de vouloir travailler avec une solution d’intelligence artificielle ne soit pas un coup d’épée dans l’eau. L’intégration de cette nouvelle solution analytique fait partie d’un plan global baptisé « Carrefour 2022 ». Concrètement, la société prévoit d’investir la somme de 2 milliards d’euros dans des innovations digitales.

Carrefour Supply Chain va donc à l’avenir travailler avec Viya, une solution d’intelligence artificielle, dans le but (en partie) de réduire le gaspillage alimentaire. Pas en reste en matière d’innovation, Carrefour se lançait il y a quelques mois déjà, dans la blockchain pour tracker ses produits.

Voici comment Carrefour compte lancer son plan de transformation : tout d’abord il y a aura une phase de test de 18 mois. L’intelligence artificielle devrait permettre au géant de la grande distribution de collecter et de traiter les données de ses différents magasins. Au-delà du gaspillage alimentaire, l’objectif est aussi de pouvoir anticiper la demande et donc d’affiner les commandes auprès des fournisseurs. C’est par sa meilleure gestion des stocks que Carrefour devrait réussir à moins gaspiller et in fine, à moins dépenser d’argent.

Résultante positive de la volonté de Carrefour : la création de nouveaux métiers au sein du géant français. Nous pouvons imaginer que la société aura besoin de data scientists pour comprendre les données collectées et surtout savoir de quelle manière elle pourra les utiliser. Des développeurs spécialisés dans la conception d’algorithmes pourraient également venir en renfort des équipes digitales de Carrefour.

La société met aussi en avant certains avantages que pourraient acquérir les équipes déjà en place. Franck Noël-Fontana, Directeur Prévisions Carrefour France précise que « le déploiement de la plate-forme SAS va nous aider à passer un cap dans l’optimisation de notre supply chain. En libérant du temps aux équipes, l’intelligence artificielle leur permettra de se concentrer sur l’élaboration de stratégies de prévision différenciées et de répondre au mieux aux attentes de nos clients tout en diminuant le gaspillage ».

Send this to a friend