Technologie

Google Assistant bientôt traducteur en 27 langues

De quoi vous faire emmener Google Home avec vous même en vacances ?

Google Assistant sera bientôt capable d’agir en tant que traducteur dans 27 langues différentes si l’on en croit le média The Verge. Le GAFA a annoncé au CES 2019 la naissance d’une fonction interprète pour son assistant personnel intelligent. Vous devriez donc bientôt pouvoir avoir des conversations avec des gens ne parlant pas la même langue que vous, bien que le projet compte quelques lacunes.

Le principe est simple, vous aurez par exemple juste à dire « Hey Google, aide-moi à parler chinois » ou « Hey Google, soit mon interprète chinois » pour que Google Assistant commence à traduire vos paroles. Cette traduction s’affichera sur un écran intelligent, tout en étant prononcée par Google Assistant, permettant à votre compère de vous comprendre. Réciproquement, l’assistant personnel lui ouvrira à son tour le micro, pour qu’il puisse s’exprimer dans sa langue et que ses propos vous soient traduits. Quoi qu’il advienne, la version originale du texte s’affichera également sur l’écran. Vous pourrez donc vérifier que Google Assistant ne vous fait pas dire des bêtises.

Une idée très pratique, mais avec encore quelques faiblesses

La fonction interprète de Google Assistant peut rendre de fiers services si vous ne comprenez pas une langue étrangère, mais elle comprend encore quelques faiblesses. Tout d’abord, ne vous attendez pas à avoir une discussion endiablée grâce à elle. Vous devez parler puis attendre que la traduction soit prête à chaque fois, ce qui ralentit la discussion et la fait perdre en naturel. Par ailleurs, l’interprète 2.00 rate parfois certaines de vos phrases, ce qui vous force à vous répéter et pourrait être vite énervant lors des longues conversations.

Google Assistant peut être paramétré pour deux langues différentes depuis une mise à jour de juin, et c’est cette même évolution qui est derrière la fonction interprète. The Verge souligne que la volonté d’offrir une traduction en temps réel est très ancienne chez Google. En plus de la fonctionnalité interprète de Assistant, Google a également intégré une fonction de traduction dans ses écouteurs Pixel Buds, qui commencent à se populariser. Quoi qu’il en soit, on salue les progrès de Google Assistant, bien que sa fonction interprète puisse montrer des signes de faiblesse, elle se révèle tout de même fonctionnelle.

De plus, on imagine bien qu’avec la pratique, elle ne pourra que s’améliorer. Le mode interprète arrivera sur Google Home Hub en premier, et est actuellement testé dans les hôtels. Il devrait être déployé sur les appareils Google Home, mais aussi sur les écrans connectés de Lenovo, LG, et JBL dans les prochains mois. De l’ukrainien au vietnamien, en passant bien sûr par le français ou l’allemand, ce sont donc les échanges dans 27 langues qui devraient se faciliter.

Google Assistant connaît beaucoup d’évolutions lors de ce CES 2019. Il est désormais possible d’en profiter d’une manière très discrète via le boîtier en bois Mui. Par ailleurs, si la méchante reine de Blanche-Neige ne vous effraie pas, vous pouvez désormais faire comme elle et interagir avec lui via votre miroir. Cela ne surprend personne, car la multiplication des objets connectés était une des tendances qui se dessinaient pour le CES.

Send this to a friend