Technologie

Le Ministre de l’Éducation nationale annonce la création d’un CAPES d’Informatique en 2020

Ce nouveau diplôme spécialisé pour enseigner le numérique s'accompagnera certainement de la mise en place d'une agrégation.

La dernière mesure liée au numérique remonte à l’époque de Najat Vallaud-Belkacem, en 2016. C’est elle qui avait décidé de numériser les diplômes. Aujourd’hui, Jean-Michel Blanquer va beaucoup plus loin et il était temps. L’annonce de la création de ce nouveau CAPES Informatique est une très bonne nouvelle pour les étudiants et les futurs amateurs de nouvelles technologies.

La création de ce diplôme s’accompagnera très certainement de la mise en place d’une agrégation en Informatique. C’est une grande première pour l’Éducation nationale. Jusqu’à aujourd’hui, le numérique et l’informatique de manière générale faisait partie des parents pauvres de l’Éducation nationale. Désormais, de vrais professionnels du numérique sortiront de nos universités et seront en mesure d’enseigner cette matière.

C’est au micro de France Culture que le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a récemment confirmé la rumeur qui circulait à propos de la création d’un nouveau CAPES. Il verra le jour en 2020, et démontre le poids qu’a le numérique aujourd’hui dans le monde. C’est une preuve indéfectible que le ministre croit et estime cette discipline, aujourd’hui indispensable à la plupart des marchés mondiaux, si ce n’est tous. Voici la déclaration du ministre : « nous allons créer un CAPES informatique qui verra le jour dès 2020 et dans quelques années nous créerons certainement une agrégation d’informatique. Nous consacrons ainsi le numérique dans le système ».

L’ex directeur général de l’ESSEC ajoute que « c’est une nouvelle extrêmement importante, car avec cette création, nous créons un cercle vertueux de l’enseignement numérique ». Aujourd’hui les besoins des écoles et des universités pour recruter des personnes formées au numérique sont conséquents. Il y a actuellement 1 500 postes de professeurs d’informatique non pourvus. Jean-Michel Blanquer ajoute cela : « à partir du moment où l’on crée un CAPES, on crée quelque chose qui va structurer le futur. Ce qui est très important c’est qu’avec cette ouverture, nous consacrons le numérique dans un sens non superficiel ». Un diplôme qui complète l’offre de l’Éducation nationale car il existe déjà une spécialisation au numérique par le biais du CAPET d’Economie-Gestion, option Système d’information, qui permet notamment d’enseigner en lycée technologique.

Send this to a friend