Pour commencer 2019, Amazon a fait une grande révélation. Dans une interview donnée à The Verge, Dave Limp, Vice-Président Senior des produits et services chez Amazon a annoncé que la société a vendu plus de 100 millions d’appareils équipés d’Alexa. Un chiffre colossal, mais est-il si impressionnant au vu du nombre de produits l’intégrant ? La répartition des ventes en fonction des produits construits par Amazon ou non et de leur catégorie n’a pas été communiquée. Amazon est aujourd’hui en concurrence avec Apple et Siri ainsi que Google et son Google Assistant.

Une compétition qui n’en est pas une ?

Récemment, on apprenait que le nombre de skills Alexa avait atteint 70 000. Alexa est présent sur plus de 150 produits aujourd’hui. Parmi ces derniers on peut par exemple citer, le robot Vector qui l’intégrera très prochainement, le micro-ondes Amazon, les appareils Whirlpool et bien évidemment les enceintes de l’entreprise de Jeff Bezos.
Siri est présent sur les millions d’appareils Apple (smartphone, tablettes, smartwatch…) et la situation est similaire pour Google. Le problème est que même si un produit est doté de ces assistants vocaux, rien n’assure que l’acheteur utilise cette fonctionnalité. La comparaison est donc difficile à faire, même si Siri semble avoir une présence plus forte par rapport au nombre d’appareils vendus. Dave Limp de son coté explique « il y aura plusieurs acteurs dans un avenir proche. Je ne pense pas qu’il y aura seulement deux acteurs. Je pense qu’il y en aura bien plus que ça. »

Une stratégie sur le long terme et “naturelle”

Pour faire sa place, Amazon a misé sur une politique de diversification en intégrant son assistant un peu partout. L’entreprise a également déployé une stratégie “agressive”, non pas en marketing avec des publicités partout, mais avec des produits à petits prix, avec par exemple l’Echo Dot. De plus, la société ne mise pas sur l’exclusivité. Les fabricants ont la totale liberté de prendre en charge plusieurs assistants. On peut par exemple penser à Microsoft qui propose Cortana et Alexa.

En tout cas, une chose est sûre avec cette annonce qui intervient juste avant le CES 2019, Amazon et Google se livreront une guerre aux objets connectés. D’ailleurs Google semble bien parti pour dominer l’évènement avec un stand trois fois plus grand que l’année passée !