Une caméra munie d'intelligence artificielle va permettre de protéger les éléphants d'Afrique du braconnage
Intelligence Artificielle

Une caméra munie d’intelligence artificielle va permettre de protéger les éléphants d’Afrique du braconnage

Une superbe idée qui devrait donner un grand coup de pouce aux rangers africains !

C’est une idée de l’association Resolve, en partenariat avec National Geographic Society et la fondation Leonardo DiCaprio. La caméra TrailGuard AI va être placée dans les lieux d’habitation des éléphants d’Afrique afin de repérer les braconniers avant qu’ils n’agissent. Pour les repérer, elle pourra compter sur son intelligence artificielle, développée par Intel.

Le braconnage est un véritable fléau pour les éléphants. Leur chasse est tellement répandue que les gardes forestiers peinent à les protéger efficacement. Ces derniers sont en effet très peu pour couvrir de gigantesques zones. Par exemple, comme le relate Engadget, le parc national du Serengeti en Tanzanie compte seulement 150 gardes forestiers pour protéger une zone de la taille de la Belgique. Heureusement, une solution au problème se dessine. TrailGuard AI pourrait en effet donner un grand coup de pouce aux défenseurs des écosystèmes africains.

Cette caméra utilise des puces visuelles développées par Intel pour identifier les hommes et les animaux qui errent dans son champ de vision. Le projet serait donc de les placer sur les différents sentiers d’accès aux réserves naturelles pour qu’elles alertent automatiquement les gardes en cas de passage d’un individu suspect. Cette caméra a été développée en s’appuyant sur de précédents travaux de Résolve.

La caméra TrailGuard AI en train d'identifier des braconniers
La caméra en train d’identifier des braconniers (Credit: RESOLVE)

Auparavant, l’association avait déjà créé des caméras pour alerter les gardes forestiers, mais elles étaient bien moins efficaces. Elles étaient très volumineuses et leurs piles avaient une durée de vie très limitée. Par ailleurs, elles s’appuyaient sur un détecteur de mouvement pour envoyer des images aux rangers. Par conséquent, ils étaient bien souvent dérangés pour des passages anodins devant les caméras, des animaux sauvages aux mouvements des branches dû au vent.

La nouvelle caméra de l’association Resolve n’aura plus ces problèmes. Bien évidemment, son intelligence artificielle va lui permettre d’identifier de façon beaucoup plus fiable les humains, les animaux, ou encore les véhicules. Mais aussi, elle est bien plus discrète (elle n’est pas plus épaisse qu’un index humain) et à une autonomie de un an et demi. La puce provenant d’Intel est une Movidius Myriad 2 VPU, c’est la même technologie qui alimente la caméra automatique Clips de Google.

Eric Dinerstein, le directeur des solutions biodiversité et faune sauvage de Resolve, a déclaré ceci « les caméras intelligentes pilotées par l’IA aideront les gardes forestiers à identifier les braconniers et à les arrêter avant qu’ils ne puissent tuer ». Il faut espérer pour les populations d’éléphants que TrailGuard IA remplira avec efficacité son rôle, car elles subissent un véritable massacre qui doit être stoppé dans l’urgence.

La dernière solution face à une disparition imminente ?

En effet, selon Resolve, un éléphant est assassiné toutes les 15 minutes en Afrique. National Geographic, de son côté, rapportait en septembre que rien qu’au Botswana, déjà 87 éléphants avaient été tués en 2018. Si jamais les efforts des associations et des gouvernements pour les préserver ne portaient pas leurs fruits, une solution bien triste pourrait subsister, et elle provient des éléphants eux-mêmes. Ces dernières années, de plus en plus de ces pachydermes naissent sans défenses face à la pression du braconnage. Une solution efficace pour survivre, mais qui les handicape pour s’alimenter en écorce.

Ce brusque changement s’explique par la théorie de Darwin, les mâles et les femelles sans défense, qui représentent normalement moins de 5% de l’espèce, se perpétuent davantage et transmettent plus souvent leurs gènes.

Quoi qu’il en soit, vu la vitesse à laquelle s’éteignent les éléphants, qui ne sont plus que 100000, il est clair que TrailGuard AI est une des dernières initiatives humaines susceptible de les sauver dans la conjoncture actuelle. Elle pourrait aussi être un espoir pour les éléphants d’Asie, qui ne sont pas épargnés, et pour bien d’autres espèces. Pour le moment, Resolve a pour projet de placer des caméras TrailGuard AI dans 100 réserves et parc nationaux en Afrique, ce qui est déjà un grand pas en avant. Les premiers parcs concernés seront celui de Serengeti, et celui de la Garamba, au Congo.

L’intelligence artificielle est porteuse de nombreux autres projets ambitieux qui pourraient rendre nos perspectives d’avenir moins sombres. Des chercheurs ont par exemple commencé à développer une solution prometteuse pour lutter contre l’Alzheimer, ainsi que pour identifier précocement Parkinson. Par conséquent, malgré les inquiétudes des gouvernements vis-à-vis de son développement, sa progression pourrait bien avoir plus d’un impact sur l’histoire de l’humanité dans les prochaines décennies.

Send this to a friend