HopeBand, un bracelet capable de prévenir les overdoses aux opioïdes
ScienceTechnologie

HopeBand, un bracelet capable de prévenir les overdoses aux opioïdes

Cette innovation, dont les premiers tests en laboratoire s'avèrent concluants, pourrait sauver plus d'une vie.

IEE SPECTRUM a présenté aujourd’hui le superbe travail d’étudiants de l’Université Carnegie Mellon, en Pennsylvanie : le HopeBand. Ce dispositif portable est capable de repérer les premiers signes d’overdose aux opioïdes, et permet ainsi à la personne qui allait en être victime d’être sauvée avant qu’elle ne survienne.

C’est une très bonne nouvelle quand on sait à quel point les opiacés sont encore un fléau pour la santé publique. Ainsi, en 2015, encore 8500 personnes mourraient chaque année d’une overdose par leur faute en Europe. Le HopeBand permet de prévenir les overdoses à ces produits, car il dispose de capteurs jouant le rôle d’oxymètre pour étudier le niveau d’oxygène présent dans le sang. Si le niveau est faible, cela signifie qu’une overdose est imminente.

Pour fonctionner, les capteurs éclairent la peau à l’aide de leds et observent l’absorption lumineuse. Après 10 secondes d’analyse, si l’appareil conclut que le taux d’oxygène dans le sang reste faible, il déclenche une alarme et envoie un avertissement qui signale la position de l’utilisateur. À la suite de cela, les autorités compétentes n’ont « plus » qu’à intervenir pour administrer du naloxone, qui a pour effet de stopper la situation d’overdose.

« Imaginez un ami qui est toujours à l’affût des signes d’overdose, connait vos habitudes de consommation, et sait quand contacter quelqu’un pour s’assurer que vous obteniez de l’aide. C’est pour ce rôle que le HopeBand a été conçu. » a dit Rashmi Kalkunte, un étudiant en génie logiciel à l’Université de Carnegie Mellon.

L’équipe qui porte le projet n’a pas encore eu l’occasion de le tester en situation réelle, mais affirme que les essais en laboratoire brossent un tableau positif pour le produit final. De plus, elle espère pouvoir intégrer des fonctionnalités permettant de mieux traiter la dépendance et prévenir les surdoses.

HopeBand va être distribué dans le cadre d’un programme spécifique, mais pourrait également être commercialisé à l’avenir entre 16 et 18 euros. Un prix très accessible qui permettrait de mettre fin à un facteur de mortalité important dans le monde entier. Quand on sait que des chercheurs ont également trouvé des moyens prometteurs de traiter l’Alzheimer, mais aussi le cancer, on se dit que l’avenir de la médecine s’annonce radieux.

Send this to a friend