DigitalAvec Technologie

Le très haut débit va bientôt être présent dans 17 collectivités territoriales

L’annonce d’une subvention de près de 620 millions d’euros vient d’être faite par le Premier ministre afin d’apporter le très haut débit dans 17 collectivités territoriales.

Le Premier ministre Edouard Philippe vient d’annoncer la décision prise à Matignon à propos de l’installation du très haut débit dans 17 nouvelles collectivités. Cette décision s’accompagne d’une très généreuse subvention de près de 620 millions d’euros.

Cette aide touche des « territoires » comme l’Auvergne, la Martinique, le Jura, le Lot-et-Garonne ou encore la Guyane. La somme dégagée par l’État ne sera pas distribuée à parts égales, mais par priorité en fonction des besoins de la collectivité. L’État va donc accorder des aides allant de 75 millions à 1,3 million d’euros.

Une décision qui concerne près d’un quart de la population française.

Matignon répond finalement aux objectifs qu’il s’est fixé, une: « généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022 ». Il faut savoir que la France présente des zones bien différentes à travers son territoire. La démographie y joue pour beaucoup, et dans les zones densément peuplées, les opérateurs privés proposent d’ores et déjà des réseaux de très haut débit à leurs clients.

À l’inverse, dans les zones moins peuplées, les opérateurs se font plus rares. Par conséquent, les collectivités locales ont commencé à créer des « réseaux d’initiative publique ». Cette organisation est financée d’une part par les fonds publics et le soutien de l’État et d’autre part, par les opérateurs privés.

Le parcours de la fibre optique ne cesse de s’agrandir.

Depuis un an, c’est près de 3 millions de locaux qui sont devenus conformes à la fibre optique. De ce fait, c’est 19,6 millions de foyers qui sont aujourd’hui susceptibles de recevoir une offre très haut débit. Bien que certaines zones en France seront toujours soumises à des cas de Edge, il faut se rassurer, le très haut débit n’a pas dit son dernier mot, et développe sans cesse ses capacités à transmettre correctement son réseau.

Il ne serait pas du tout étonnant que vous soyez déjà admissible à une offre de très haut
débit de premier choix, sans même le savoir. Ainsi, tester l’éligibilité de son logement au très haut débit est un prérequis.

Send this to a friend