C’est le média The Guardian qui a rapporté la nouvelle. Durant la journée de Noël, vers 10h, les serveurs européens d’Amazon ont été surchargés suite à l’afflux de requêtes vocales provenant des très nombreux nouveaux possesseurs d’enceintes Echo. Cela a provoqué le crash d’Alexa, l’assistant personnel intelligent d’Amazon chargé de convertir nos paroles en actions sur les appareils en étant doté.

C’est une drôle de surprise qu’on dû avoir certains européens hier matin en se réveillant à Noël. Au lieu de déclencher leur musique préférée directement, ou d’éteindre les lumières automatiquement pour les égayer, Alexa était pour ainsi dire … la tête dans le nuage. Amazon Echo et Amazon Echo dot ont connu un succès incommensurable à Noël, se plaçant dans le top des ventes de leur homonyme. Cela à eu une répercussion inattendue : le nombre de requêtes vocales pour Noël était tellement fort que Alexa n’a pas su le supporter. La seule chose qu’il se retrouvait capable de dire était ” Désolé, j’ai du mal à te comprendre en ce moment.” . Ce n’est pas la première fois que la popularité joue un coup dur à un produit. On se souvient par exemple de GTA V dans ce domaine, dont le succès commercial avait rendu le jeu online inaccessible dans les premiers jours après sa sortie.

La panne s’est produite uniquement eu Europe, et le site de suivi des pannes Down detector a par ailleurs enregistré des pics de problèmes en Allemagne et au Royaume-Uni tout particulièrement. Cela a entraîné plusieurs plaintes de la part des utilisateurs, et le problème a été finalement résolu aux alentours de 14 heures. Bien qu’elle n’en avait pas besoin, cet incident risque surtout d’être un très bon coup de pub plus qu’une gène pour le GAFA et ses enceintes connectées !