Réseaux Sociaux

Facebook Ads : quel bilan faire de la publicité sur Facebook en 2018 ?

Selon Facebook, 2018 était une année charnière, durant laquelle de nombreux efforts ont été consentis.

Vous savez que Facebook traverse de nombreux scandales dans diverses affaires, la plupart liés à leur mauvaise gestion des données de leurs utilisateurs. Et pourtant, Rob Goldman, vice-président de Facebook Ads, fait l’éloge du réseau social dans un billet de blog, en citant les actions mises en place pour améliorer la publicité sur la plateforme. Il concède qu’il « y a certainement encore un peu de travail », mais selon ses mots, Facebook a permis de rendre la publicité plus transparente, de faire la lumière sur les contenus politisés, ou encore de mieux surveiller les données de tiers dans le cadre des publicités.

Rob Goldman fait le bilan de cette année 2018. Il déclare ceci : « nous avons apporté énormément de changements durant l’année qui vient de s’écouler, notamment dans un objectif de transparence. Nos utilisateurs ont demandé plus de visibilité sur les publicités diffusées par les entreprises sur Facebook. Pour résoudre ce problème, nous avons introduit une section « Info » sur les pages qui permet aux gens de voir toutes les annonces que la page met en œuvre. Désormais, toutes les publicités diffusées sur Facebook sont visibles pour que les personnes puissent voir si elles sont ciblées ou non par ces publicités ».

Facebook tenterait de prévenir l’usage excessif des annonces. Désormais les contenus sponsorisés doivent être « sécuritaires et non-abusifs ». L’examen des publicités serait approfondi pour éviter les contenus nuisibles, notamment pour les contenus discriminatoires. Le géant des réseaux sociaux se vante aussi d’avoir apporté plus d’outils aux annonceurs. Effectivement, la publicité dans les vidéos est arrivée au cours de cette année. Depuis quelques mois, Facebook permet aussi de noter la qualité du produit ou du service mis en avant dans une publicité, pour plus de transparence sur les annonceurs.

Dans les faits, les annonceurs récoltent de plus en plus de faux comptes en guise de likes. À moins d’un ciblage très resserré, qui apporte généralement peu d’interactions, les derniers résultats des campagnes Facebook Ads sont catastrophiques. Côté utilisateur, il semblerait que le fil d’actualité se transforme de plus en plus en un immense supermarché. Goldman termine son billet sur ces mots : « notre travail n’est pas terminé et nous continuerons d’améliorer les publicités pour nos utilisateurs et pour nos annonceurs en 2019 ».

Send this to a friend