Environnement : la Californie veut que 100% de ses bus soient électriques en 2040
Transports

Environnement : la Californie veut 100% de bus électriques en 2040

Deux stratégies bien différentes entre l'État de l'ouest et le reste des États-Unis.

Cela devient une habitude : la Californie mène le bal en matière de protection de l’environnement. Une fois de plus, c’est l’État américain de l’ouest qui prend les décisions les plus strictes en matière d’écologie. Même si, comme le précise TechCrunch, de plus en plus de villes aux États-Unis et partout dans le monde, s’efforcent de trouver des moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui menacent la qualité de l’air. Dans la foulée de la parution d’un rapport catastrophique du gouvernement américain sur les changements climatiques et leurs effets dévastateurs, publié en novembre dernier, la Californie exige que la totalité de ses autobus soient électriques d’ici à 2040. La Chine est étonnement précurseur dans ce domaine : toutes les 5 semaines, 9 500 bus à émission zéro s’ajoutent à la flotte existante.

Cette nouvelle règle va exiger la production et l’achat de plus de 14 000 nouveaux autobus à émissions nulles. Mary Nichols, présidente du California Air and Resource Board (CARB), a voté pour faire de la Californie le premier État à s’engager dans ce sens et à prendre des mesures fortes. Elle a d’ailleurs déclaré que : « la Californie doit mettre en œuvre des normes plus progressistes que ce que préconise le gouvernement. La pollution atmosphérique chronique de l’État, entraîne de plus en plus de catastrophes naturelles et humanitaires, entre autre un fort accroissement de personnes touchées par l’asthme et par des maladies du cœur« .

Cette nouvelle mesure n’est, évidement, pas la seule ligne d’attaque adoptée par la Californie. Plus tôt cette année, la Californie avait déjà voté pour devenir le premier État à rendre obligatoire l’installation de panneaux solaires dans les nouvelles maisons. À partir du 1er janvier 2020, les nouvelles maisons et les petits immeubles auront systématiquement la capacité de produire de l’électricité de manière écologique grâce à la présence de panneaux photovoltaïques. De son côté, Trump était interrogé le mois dernier sur les conclusions du gouvernement selon lesquelles, si rien n’est fait, le réchauffement de la planète aura des conséquences catastrophiques et irréversibles pour l’économie américaine, il a répondu cela : « je n’y crois pas, les gens comme moi, nous avons des niveaux d’intelligence très élevés, mais nous ne sommes pas pour autant crédules« . La Californie n’attend plus et prend les mesures nécessaires de son côté.

Send this to a friend