GadgetRéseaux SociauxTechnologie

Facebook ajoute un navigateur personnalisé et des jeux instantanés à Portal

Avec cette mise à jour, Facebook tente de rendre ses écrans plus interactifs et souhaite ainsi ne pas se limiter aux appels. Loin derrière les appareils d'Amazon ou de Google, la société doit toujours faire face à des problèmes liés à la vie privée.

En début d’année, des rumeurs couraient sur le lancement par Facebook d’une enceinte connectée. Suite au scandale Cambridge Analytica, l’entreprise avait dû reporter le lancement. Début octobre Facebook a présenté Portal et Portal +, deux écrans connectés. Un produit intéressant et qui avait dès sa sortie suscité le débat concernant la confidentialité des données. Aujourd’hui Facebook annonce une mise à jour de ses écrans avec de nombreuses nouveautés, comme le rapporte TechCrunch.

Les deux écrans se voient dotés d’un navigateur personnalisé, avec lequel vous pourrez accéder à YouTube ou encore AllRecipes.com. Les utilisateurs bénéficieront ainsi de plus liberté dans leur navigation.

À cela, Facebook ajoute Instant Games avec plusieurs jeux instantanés disponibles sur Messenger comme Battleship et Words with Friends. Enfin d’autres nouveautés sont également ajoutées comme de nouveaux effets en réalité augmentée, une fonctionnalité permettant de définir des pseudos lors de discussions, de nouveaux contenus axés sur l’actualité, le partage de musique via Spotify ou Pandora ou encore un mode de zoom manuel.
Avec ces nouveautés l’objectif étant de faire de Portal un véritable écran intelligent et connecté et non pas un simple « outil » pour discuter. À long terme, Facebook souhaite bien entendu concurrencer les produits de Google et Amazon, mais il faudra pour cela ajouter de nombreuses fonctionnalités.

Mais pour le moment, les acheteurs ne semblent pas convaincus. Même si l’entreprise n’a pas (encore) communiqué de chiffres sur les ventes, sur Amazon les avis sont moyens. La note moyenne des deux produits est de 3,5/5. TechCrunch qui a analysé certains des avis cite par exemple « le fait de ne pas recevoir d’appels et bien évidemment les inquiétudes sur la vie privée ». Un dernier point intéressant d’autant que Facebook vient de communiquer sur une nouvelle faille de sécurité impactant presque 7 millions d’utilisateurs…

Send this to a friend