Une nouvelle étape pour le système Navigate on Autopilot de Tesla. Engadget rapporte que la société d’Elon Musk est actuellement en phase de tests avec son système de Pilotage automatique. Ces essais visent à peaufiner les réactions du système face aux feux de circulation, aux ronds-points et aux panneaux de signalisation. Tesla tient à faire savoir que son système automatique sera capable d’assurer graduellement de plus en plus de responsabilités de conduite. Selon la société, il ne s’agit pas de promesses intenables qui ne verront peut-être jamais le jour, mais il s’agirait d’une feuille de route pour un avenir proche.

C’est sur Twitter qu’Elon Musk a tenu à dire quelques mots à propos des essais actuels : “nous sommes en ce moment-même en train de tester dans un logiciel de pré-lancement, les réactions de nos systèmes automatiques face à différents obstacles importants : des feux de circulation, des panneaux de signalisation ou encore des ronds-points”. Musk affirme que nous pourrons très prochainement nous rendre au travail sans avoir recours à la conduite manuelle. Difficile à imaginer quand on s’arrête sur l’avancement des différents systèmes de véhicules autonomes dans le monde, mais c’est prometteur. C’est un travail de longue haleine, les algorithmes doivent apprendre et cela prend beaucoup de temps, les situations imaginables étant tellement variées. Ces fonctionnalités ne seront pas disponibles tout de suite.

Le véhicule 100% autonome n’est pas encore pour demain, mais certainement pour après-demain. Pour le moment Tesla a clairement mis de côté l’option de conduite automatique complète de ses véhicules. La société se concentre sur des technologies qui permettront l’autonomie partielle des véhicules. Cependant, gardez à l’esprit que vous devrez toujours être prêts à prendre le volant à l’improviste si jamais une situation dangereuse apparaît. Il est temps pour Tesla de se démarquer, de nombreux concurrents introduisent déjà des technologies semi-autonomes, General Motors à Seattle par exemple.