Déjà presque deux semaines que l’atterisseur de la NASA s’est posé sur Mars. Si vous avez manqué son atterrissage, il est toujours possible de le revivre. Tout se passe pour le mieux d’après les premières informations envoyées par InSight. Le robot détient même le record de l’atterisseur qui a produit le plus d’énergie en une seule journée sur Mars : 4 588 wH grâce à ses panneaux solaires de sept pieds de large. Hier, la NASA a diffusé un petit cadeau inattendu à quelques jours de Noël. InSight a enregistré le bruit des vents martiens qui soufflent sur les plaines de la planète rouge. C’est tout simplement envoutant, on s’y croirait, écoutez :

Techniquement, l’atterrisseur n’est pas conçu pour détecter du son et encore moins pour l’enregistrer. Mais le capteur de pression d’air et le sismomètre du robot sont tous deux capables de détecter de minuscules variations lorsque le vent le survole. Tom Pike, membre de l’équipe scientifique d’InSight, a réagi dans un communiqué de presse de la NASA : “l’atterrisseur InSight agit comme une oreille géante. Les panneaux solaires sur les côtés de l’atterrisseur réagissent aux fluctuations de pression du vent”.

Ça ressemble au bruit du vent sur Terre. Le vent sur Mars n’est sûrement pas très différent du vent de la planète bleue, mais ce n’est pas le problème, c’est juste incroyable de pouvoir entendre ce que perçoit InSight sur Mars. Pour être précis, le mouvement de l’air dans l’enregistrement provient du nord-ouest.

InSight devrait être en mesure de fournir d’autres enregistrements pendant sa période de travail sur Mars. Vous pourrez même vous en servir comme bruit apaisant pour vous endormir. Mais soyez patients, des enregistrements de bien meilleure qualité sont à venir avec le déploiement prochain du Mars 2020 rover. Il possédera de véritables microphones et enregistrera les sons de son atterrissage ainsi que l’ambiance martienne.

mars-2020-rover