Luxembourg : les transports publics bientôt totalement gratuits
Transports

Luxembourg : les transports publics bientôt totalement gratuits

Le Luxembourg fait un grand pas en avant pour inciter ses citoyens à renoncer à la voiture au profit des transports en commun !

Cet été, des trains aux bus, la totalité des transports en commun seront gratuits au Luxembourg. Cela rejoint les promesses électorales de la coalition de Xavier Bettel, investi premier ministre du pays mercredi dernier.

Cette mesure va permettre de décongestionner le pays, où les habitants souffrent énormément des embouteillages. Ils surviennent notamment en raison du fort afflux de travailleurs étrangers, qui représentent un quart de la population totale. Une étude avait d’ailleurs démontré que les habitants de la ville de Luxembourg passaient en moyenne 33 heures dans les bouchons chaque année.

Ce ne sera pas la première fois que le gouvernement luxembourgeois fait preuve d’efforts extraordinaires en ce qui concerne les transports en commun. L’été dernier, le gouvernement avait déjà instauré leur gratuité pour les moins de 20 ans. L’usage des navettes, qui couvrent presque la totalité de ce petit pays, était également facturé à moins de deux euros, souligne le Guardian.

Pouvoir proposer des transports en commun à petit prix, voir gratuitement, est un enjeu international majeur à l’heure actuelle. Les métropoles du monde entier s’asphyxient à l’image du Luxembourg, mais seuls des transports à faible prix arrivent à inciter les gens à faire un grand pas en avant, l’environnement et la perte de stress n’étant pas suffisamment motivants. Par ailleurs, l’émergence des transports en commun gratuits sera également l’une des seules solutions pour mettre fin au réchauffement climatique à l’avenir, particulièrement à l’heure où l’on est de plus en plus sensible à son empreinte carbone. Et ça, leurs fabricants l’ont bien compris, puisqu’ils font énormément de recherches pour être dans l’ère du temps, à l’image de la RATP et ses bus autonomes.
Le Luxembourg aura t’il été le premier souffle vers un total changement de cap dans notre manière de nous déplacer ? On ose l’espérer.

Send this to a friend