Technologie

Microsoft conçoit un nouveau navigateur basé sur Chrome, pour remplacer Edge

Microsoft cherche à effacer les échecs de développement de son moteur de recherche Edge. C'est pourquoi Microsoft planche sur un nouveau système calqué sur le très populaire Google Chrome.

Les ingénieurs de Microsoft conçoivent actuellement un navigateur basé sur le navigateur libre Chromium, dont est issu le célèbre Google Chrome. Cela augure du remplacement prochain du navigateur par défaut de Windows 10, le dénommé Edge. Ce navigateur était apparu pour la première fois sur les systèmes d’exploitation Windows il y a trois ans. L’objectif était d’abord de faire oublier l’obsolescence d’Internet Explorer. Notamment sur les expériences de navigation, dont la rapidité et l’efficacité étaient devenues cruellement manquantes. Face au développement de Google Chrome et Mozilla Firefox, il était donc urgent de redevenir attirant pour les utilisateurs de Windows.

Bien qu’il ne manque pas d’arguments plaidant en sa faveur, tels que sa plus grande rapidité et une économie en ressources face à Google Chrome, le navigateur Edge n’est pas vraiment parvenu à convaincre. Cela l’empêche donc de s’imposer sur Windows 10. Les principaux griefs tiennent d’abord aux mises à jour trop peu fréquentes alors même que les autres systèmes d’exploitation ne cessent de se renouveler pour offrir une meilleure expérience. Mais aussi au fait que le navigateur souffrait dès ses débuts de l’absence d’extensions alors même que Mozilla et Google Chrome en étaient pourvus de centaines.

Ainsi Microsoft a donc décidé de s’allier à Google et son système Chromium pour se relancer. Des indices laissaient en tout cas penser que Microsoft était sur le point d’adopter ce système, car les ingénieurs de l’entreprise ont travaillé préalablement avec Google pour permettre à un système d’exploitation Windows de supporter une version de Chrome. Il ne restera donc que deux moteurs de rendus, concurrents à Chrome : WebKit développé par Apple, dont Google Blink est un dérivé, et Gecko produit par Mozilla pour Firefox.

Source.

Send this to a friend