La plateforme de streaming Netflix souhaite créer une série africaine d’ici l’année prochaine, après avoir déjà été à l’origine de séries européennes, asiatiques ou encore latino-américaines. C’est le vice-président des séries originales internationales du géant du streaming, Erik Barmack, qui a annoncé cette nouvelle lors de la conférence Content London qui s’est déroulée la semaine dernière. D’après ce dernier, “Netflix est en train d’étudier les opportunités en Afrique. Il est certain que nous commanderons des séries là-bas en 2019”.

Ce nouveau virage n’est que la suite logique des ambitions du géant américain. L’idée est ainsi développée que les contenus internationaux seront bientôt plus regardés que les contenus U.S eux mêmes sur Netflix. Barmack a d’ailleurs déclaré à ce propos : “Il viendra un moment où la moitié des dix émissions les plus regardées d’une année donnée viendront de l’extérieur des États-Unis”. Tout en ajoutant : “Je ne pense pas que l’on en soit très loin. Je pense que cela arrivera dans quelques années, mais pas dans des décennies.” Avant de terminer par ces mots : “Les spectacles avec des distributions multinationales deviendront la norme”.

Preuve de ces nouvelles visées, en France, la série française Plan Coeur sera bientôt lancée, et succèdera à d’autres séries françaises qui ont connu un certain succès telle la série Marseille. Ces deux séries ayant dans leur casting de nombreuses stars françaises du cinéma. Netflix lancera par ailleurs six nouvelles productions européennes dans les trois semaines à venir, dont un nouveau drame d’époque qui se déroule pendant la Révolution française. Dans une interview récente au Financial Times, Erik Barmack avait déclaré que la firme augmenterait d’un tiers ses profits en provenance d’Europe en 2019.

Source.