La chaine de café Starbucks par la voix de l’un des ses représentants, a indiqué hier que la firme ajoutera à son réseau wifi un nouveau filtre. Ce dernier empêchera les clients attablés, de se connecter à des sites pornographiques s’ils utilisent le réseau wifi de leur Starbucks préféré. «Pour assurer que le “troisième lieu” reste sûr et accueillant pour tous, nous avons identifié une solution pour empêcher ce genre de contenu d’être accessible dans nos magasins». Le troisième lieu étant un concept développé par la firme, pour désigner leur café comme étant l’endroit entre son travail et la maison. Il n’en reste pas moins que la mesure prise devrait d’abord s’appliquer dans ses magasins américains. Avant de bien évidemment se généraliser à travers les près de 30 000 boutiques que compte le groupe originaire de Seattle.

Cette décision intervient après une campagne de pression de la part d’Enough is Enough, une organisation se consacrant à la protection de l’enfance et des familles. Le mouvement dénonçant d’abord le fait que l’entreprise n’ait pas tenu sa promesse prise il y’a deux ans, d’apposer un filtre à son réseau wifi. Et ce alors que McDonalds au même moment, s’était exécuté.

Bien que cela se produise rarement, l’utilisation du Wi-Fi public de Starbucks pour visionner du contenu illégal ou flagrant n’est pas, et n’a jamais été autorisée“, s’est ainsi défendue la société, dans une déclaration faite à nos confrères de GeekWire.

En réponse à cette interdiction, le vice-président de la plateforme de contenus pornographiques YouPorn a pris une décision assez radicale. Interdire tout produit provenant de la firme Starbucks dans ses locaux. Les employés de bureaux ne pourront donc plus siroter leur café dans la maison mère du porno.