Technologie

Google Fi : le MVNO accessible sur iPhone, OnePlus et Samsung

Tandis qu’il convenait déjà aux mobiles Pixel, LG et Motorola, Google fi à l’intention de se faire plus de place sur le marché des opérateurs mobiles en incluant les iPhone, les OnePlus et les Samsung à son offre

Jusqu’à présent, Google réservait son offre « Google Fi » aux mobiles Pixel, LG, et Motorola. Toutefois, il semblerait que la firme de Mountain View souhaite à présent élargir son service sur les mobiles iPhone, OnePlus et Samsung. Dans le but de se faire une meilleure place sur le marché des opérateurs mobiles aux Etats-Unis.

Pour rappel, le « project Fi » est devenu un MVNO (Opérateur de Réseau Mobile Virtuel) pour les smartphones en 2015. Le but de Google n’était pas de faire de l’ombre à sa concurrence, mais plutôt de proposer une solution plus innovante aux consommateurs. En effet, les cartes SIM Fi permettent de changer de réseaux en toute transparence, ce qui évite au consommateur de perdre du temps à se connecter aux différents réseaux présents autour lui. De plus, Google Fi est un forfait beaucoup plus accessible, avec un tarif de base à 20$/mois intégrant appels et messages illimités. Cependant, chaque gigaoctet internet coûte 10$ supplémentaire. Toutefois, au-delà de 6 Go, le forfait devient gratuit, avec une connexion ralentie au bout de 15 Go.

Par ailleurs, Google vend directement sur son site internet « project Fi » des mobiles comme les Pixel 3, 3 XL, 2 XL, 2 XL, les LG G7, LG V35 ainsi que les Motorola Moto G6 et Moto X4, tous « Fi-ready » et possèdant donc, selon Google, une connexion optimisée. Néanmoins, la firme souhaite dorénavant élargir son panel en incluant les mobiles iPhone, OnePlus et Samsung dans son offre. Toutefois, pour le moment le MVNO est utilisé en version bêta sur ces smartphones.

Google innove en créant ce service, c’est un fait, et d’autant plus s’il élargit sa cible. Toutefois, le leader de la téléphonie américaine, AT&T a annoncé vouloir commercialiser son réseau 5G d’ici quelques semaines. Car oui, les américains seront les premiers à bénéficier de la 5G. Par ailleurs, il semblerait que Google Fi doive, à son tour être optimisé pour ne pas être laissé de côté, malgré ses prix séduisants.

Send this to a friend