Le constructeur finlandais Nokia a fait l’annonce jeudi dernier d’un regroupement de ses activités fixes et mobiles autour d’un seul pôle baptisé, Access Networks. Cela devrait permettre à la firme internationale de rentrer de manière plus forte dans la concurrence qui s’installe autour des installations technologiques de cinquième génération. Le finlandais s’est d’ailleurs récemment associé au chinois Tencent pour travailler sur la 5G.

“En créant une seule unité Access Networks, fixe et mobile, nous pouvons davantage nous concentrer sur nos clients, simplifier notre structure de direction et exploiter plus efficacement l’ensemble de notre portefeuille”, s’est ainsi exprimé Rajeev Suri, directeur général de la multinationale finlandaise, dans un communiqué.

Cette nouvelle unité n’est pas la seule annonce. Tommi Uitto, figure majeure de la société européenne, et dirigeant les ventes d’équipements de réseaux mobiles, devient l’un des capitaines du paquebot. “Son mélange de savoir-faire technique et d’expérience de vente fait de lui un leader fort”, a d’ailleurs déclaré à son sujet, le PDG Rajeev Suri. Cette transition acte donc le remplacement et le départ du français, Marc Rouanne, qui occupait jusqu’alors le poste de président de la division Mobile Networks.

Il faut rappeler qu’il y’a deux ans, le finlandais Nokia avait racheté la multinationale française, Alcatel-Lucent. Cette absorption devait marquer la naissance d’un géant européen. Malheureusement Nokia s’est retrouvé dans une situation compliquée. Situation liée à de mauvais choix stratégiques et un retard sur le développement des smartphones.

Le groupe a néanmoins voulu rassurer autour de ce nouveau cadre managérial. Il a été déclaré que cela ne changerait en rien les positionnements du groupe en France. Le plus important centre de R&D pour la 5G, se trouvant dans l’hexagone, et employant plus de 1 600 ingénieurs spécialisés dans ce domaine.

Source.