Technologie

Logitech voulait racheter Plantronics pour 2,2 milliards de dollars

Pour la modique somme de 2,2 milliards de dollars, mais les négociations ont pris fin.

Ce weekend, Logitech avait été annoncée annoncée comme acquéreuse de la société Plantronics pour plus de deux milliards de dollars. Cependant, la société reine des périphériques pour PC a précisé quelques heures plus tard que ces négociations avaient été avortées.

Depuis 1981, la société Logitech fait partie du paysage et de l’économie du numérique. Au départ, ce sont les souris qui ont fait connaître l’entreprise, jusqu’à en devenir leader mondial. À présent, Logitech travail sur de nombreux accessoires et outils numériques, tel que des claviers, des dispositifs mobiles, des outils vidéos ou encore les hauts parleurs. D’ailleurs, Il y a bon nombre de produits Logitech en promotion actuellement.

L’entreprise se porte donc à merveille et rachète autour d’elle d’autres sociétés. En effet, il y a à peu près quatre mois, c’est la société Blue Microphones que Logitech a récupéré. Blue Microphones est aussi une société d’accessoires numériques tournés particulièrement vers la musique ou encore les jeux vidéos.

L’année dernière, afin d’augmenter ses compétences et ses offres dans le milieu du gaming, Logitech a racheté pour 85 millions de dollars l’entreprise ASTRO Gaming. La société souhaite donc augmenter ses offres et s’adapter au nouveau marché du numérique. Il est désormais clair que l’entreprise cherche à se diversifier, déjà en 2017 ses recherches sur un clavier à réalité virtuelle montrait son engagement à multiplier ses offres.

Un éventuel arrangement entre Plantronics et Logitech.

Logitech avait donc entamé des négociations pour racheter Plantronics, un fabriquant de périphériques audio. La proposition de la société s’élevait à près de 2,2 milliards de dollars, une offre énorme qui viendrait enrichir les accessoires déjà existants de Logitech. Il existait une théorie selon laquelle les deux entreprises en question seraient à la recherche d’un moyen pour réduire leurs coûts de fabrication. En effet, l’administration Trump aurait introduit des droits de douane à l’entrée des États-Unis sur les importations venant de Chine. Dès lors, cette association aurait eu pour objectif de réduire les coûts d’importation dans le pays.

Finalement, après quelques heures de spéculations (et une petite hausse de son cours en bourse), Logitech a annoncé avoir mis fin aux négociations avec Plantronics.

Send this to a friend