Intelligence Artificielle

Apple aurait racheté la startup d’intelligence artificielle Silk Labs

La startup fondée par l’ancien directeur de la technologie de Mozilla, serait soucieuse de la vie privée des personnes.

Selon The Information, l’achat de cette startup soucieuse de la vie privée aurait eu lieu plus tôt dans l’année. Selon eux, ce serait un choix naturel du fait qu’Apple soit centré sur la confidentialité de ses utilisateurs. Par ailleurs, Apple aurait connu cette année de nombreux recrutements axés sur l’IA dont celui de l’ancien directeur de la recherche et de l’intelligence artificielle de Google, pour améliorer les compétences de Siri.

Silk Labs n’est pas une entreprise très connue à ce jour dans le monde de la technologie, et pourtant, elle a été cofondée par l’ancien directeur de la technologie de Mozilla, Andreas Gal. Cependant, un seul produit aurait été lancé, une caméra de surveillance intelligente nommée « Sense Smart», pour les maisons, afin de reconnaître les utilisateurs et leurs animaux domestiques . Cette caméra pouvait également déclencher des contenus personnalisés, comme la musique préférée de votre fils via une enceinte Sonos par exemple. Néanmoins, le produit n’aurait pas fonctionné correctement et aurait donc été retiré des ventes en juin 2016. Par ailleurs, à la suite de cet échec, l’entreprise avait annoncé son intention de développer des logiciels d’intelligence artificielle pour d’autres sociétés.

Ce qui a potentiellement attiré Apple dans cette démarche, est que l’algorithme de Silk Labs n’envoie que des moments « clés » de ses vidéos sur le cloud, ce qui veut dire que l’utilisateur n’aura pas à regarder les vidéos entièrement pour voir si il y a un problème ou non. De plus, l’algorithme rend anonymes les données sur sa plate-forme Silk Intelligence. L’entreprise met en avant sur son site ainsi que sur ses réseaux sociaux cette intention de vouloir protéger la vie privée des utilisateurs grâce aux technologies de pointe et du cryptage qui rendent son service infiniment plus privé, à contrario de sa concurrence.

Craig Federighi, directeur exécutif d’Apple en 2016 a déclaré que « lorsqu’il s’agit d’analyser vos données, nous le faisons sur vos appareils, en gardant vos données personnelles sous votre contrôle ». Toutefois, l’entreprise n’est pas à l’abri des fuites de données, en effet, récemment, Apple a connu une fuite de données en Chine. Néanmoins, la société n’était pas responsable de ce désagrément.

Send this to a friend