Ces masques ultra-réels sont utilisés par les entreprises de la tech pour améliorer la reconnaissance faciale
Créativité

Ces masques ultra-réels sont utilisés par les entreprises de la tech pour améliorer la reconnaissance faciale

Osamu Kitagawa, fondateur d'une société japonaise créé des masques hyper réalistes servant à plusieurs entreprises dans l'amélioration de leur technologie de reconnaissance faciale. Grâce à une technologie créée par lui-même, les visages sont reproduits à l'identique et prennent en compte tous les détails de la peau.

Alors que l’avenir semble se tourner vers les robots, ils ont bien souvent le défaut de ne ressembler qu’à des robots, comme par exemple ceux de Boston Dynamics. La société japonaise REAL-f Co, propose des masques très réalistes qui pourraient être utilisés comme visage pour ces derniers. Aujourd’hui l’entreprise réalise environ 100 masques par an et ces derniers sont envoyés à des entreprises de la tech, mais également à des pays comme l’Arabie Saoudite, comme le rapporte Reuters.

Ces masques ultra-réels sont utilisés par les entreprises de la tech pour améliorer la reconnaissance faciale
Crédits : Real-F CO

Vendus entre 300 000 et 390 000 yen, soit 2 330 euros et plus de 3 000 euros, ces derniers permettent de reproduire à l’identique des visages humains avec une grande précision. Le délai de livraison est assez court, 3 semaines minimum et l’entreprise peut produire jusqu’à 30 masques par mois.
Pour les créer, la technique appelée 3DPF et inventée par l’entreprise est utilisée. Elle permet ainsi de transférer une photo d’origine sur le masque tout en « dupliquant la texture de la peau, les vaisseaux sanguins et l’iris des yeux. »

Les entreprises qui commandent les masques travaillent dans les secteurs du divertissement, de l’automobile ou encore de la sécurité. Le fondateur de l’entreprise, Osamu Kitagawa explique qu’une société automobile japonaise lui a passé commande d’un masque endormi « afin d’améliorer sa technologie de reconnaissance faciale afin de détecter si un conducteur s’est assoupi. » Il ajoute d’ailleurs « être fier que mon produit contribue au développement ultérieur de la technologie de reconnaissance faciale. » Enfin, à l’avenir il souhaite que les masques soient utilisés à des fins médicales.

En dehors de l’usage professionnel, ces masques peuvent être utilisés pour laisser « un souvenir » à ses proches ou bien faire une blague !
D’ailleurs dans la FAQ du site il est assez étonnant de voir « est-ce ok si je le lèche ? » La réponse est bien évidemment non et il ne faut pas non plus manger ce masque !

Send this to a friend