influence

Le responsable de VLC, décoré de l’ordre national du mérite

Jean-Baptise Kempf a forcément dû vous aider au moins une fois avec son application, alors, il le méritait bien, non ?

Jeudi 15/11, Jean-Baptise Kempf, fondateur et président de l’association VideoLan, s’est vu remettre la médaille de l’ordre national du mérite, une des plus hautes distinction de la nation française. Cette information a ensuite été communiquée via le journal officiel, le lendemain. A travers son association, cet homme s’est impliqué dans plusieurs grands projets, et notamment le développement de VLC, le célèbre lecteur permettant de lire un nombre gigantesque de formats de vidéo différents.

Un vrai service à la nation

En améliorant ce logiciel devenu Open Source en 2001, Jean-Baptise Kempf a facilité la vie à peu de choses près à l’ensemble des citoyens français. Des vidéos pédagogiques au format approximatif pour les salles de classe, aux vidéos DVRiP quelconques piochées sur Megaupload et aux vieux enregistrements dont la qualité causait parfois des problèmes aux lecteurs conventionnels, VLC a permis de regarder et d’écouter sans difficultés et gratuitement bon nombre de contenus dont l’accessibilité n’était pas gagné. On peut dire que le logiciel à servit aussi bien les institutions gouvernementales et les entreprises, que les citoyens. Cette récompense pour celui qui a su relever ce qui fut d’abord un projet étudiant brillant mais en difficulté dans les années 2000, c’est donc véritablement un remerciement pour service rendu à tous.

Une récompense pour les logiciels libres ?

Alors que les logiciels propriétaires où au moins leurs créateurs sont souvent salués par les gouvernements, les logiciels libres sont très peu valorisés malgré leur volonté d’offrir des logiciels qualitatifs accessibles à tous. Des logiciels comme ceux de la suite libre-office, 7-Zip, ou encore PDFcreator, qui contribuent à faciliter la vie d’un grand nombre de personnes, sont rarement la cible des honneurs. Cette récompense pour Jean-Baptise Kempf, c’est donc également un petit bénéfice pour tout ceux qui travaillent au quotidien sur les logiciels libres. Cela va peut être ouvrir la voie à plus de considération pour la valeur citoyenne de leur travail. D’autant que certaines mairies, comme celle de Barcelone, ont de plus en plus recours aux Open Source .

Jean-Baptise Kempf, une figure de l’informatique

Outre VLC, Jean-baptise Kempf travaille également sur d’autres projets innovants. Avec ses collaborateurs, il veut développer une sorte de réseau social où chacun pourra partager ses préférences en termes de contenus audiovisuels. Une idée née des difficultés croissantes des gens à trouver du contenu de qualité. Il travaille également sur l’application Vizr, qui permettra de retrouver une série ou un film juste en le filmant à l’aide d’un autre appareil. Cette dernière fonctionnalité, développée avec son entreprise personnelle, sera indéniablement payante. A l’heure où l’équivalent pour la musique, Shazam, a été racheté à prix d’or par Apple, on peut dire que l’homme est doué pour prévoir les atteintes mondiales en termes de logiciels informatiques.

Send this to a friend