Instagram est un peu notre plateforme préférée pour découvrir de nouvelles tendances, suivre des personnalités et aussi s’inspirer des autres. Chloe Cowan l’a bien compris et est aujourd’hui inquiète. En effet, cette étudiante écossaise vivant à Dundee, connue sur Instagram sous le nom de “chloecowan17xo” a découvert qu’une autre utilisatrice du réseau social “honeybasra18xo”, copiait littéralement depuis deux ans ses photos (prises de vues, vêtements et légendes des photos) sur son compte, comme le rapporte Daily Record.

Instagram : une étudiante découvre que toutes ses photos sont copiées par une autre jeune femme

Crédits : Facebook – Linzi Cowan

Instagram : une étudiante découvre que toutes ses photos sont copiées par une autre jeune femme

Crédits : Facebook – Linzi Cowan

Sur Facebook, la soeur de Chloé, Linzi a publié un post pour prévenir des dangers des réseaux sociaux. Ce dernier partagé plus de 11 000 fois a depuis été supprimé pour des raisons personnelles. Elle ajoute également que la personne en question ne suit pas sa soeur sur Instagram, mais passe par un faux compte.

Instagram : une étudiante découvre que toutes ses photos sont copiées par une autre jeune femme

Crédits : Facebook – Linzi Cowan

Ce n’est pas la première fois qu’une personne sur Instagram se voit imiter, mais à ce niveau-là, il y a des questions à se poser. Cela ne relève plus de la flatterie ou de l’idolâtrie, c’est bien plus.
Plusieurs théories sont ainsi possibles : est-ce tout simplement un canular ? Une simple imitation ? Ou bien une tentative (désespérée) pour Honey Basra de décoller sur Instagram en s’inspirant d’un compte qui fonctionne bien ? Quoi qu’il en soit, ce genre d’action montre bien les limites des réseaux sociaux.

À l’heure actuelle, Chloe Cowan a passé son compte en privé et celui de Honey Basra n’existe plus. L’Université de Dundee a de son côté lancé une enquête. De plus, la police aurait été contacté pour « harcèlement criminel. »