Transports

Cosmos : la NASA envisage de proposer des sièges aux touristes

Ils pourraient prendre place à bord des navettes en direction de l'ISS.

Cette fois-ci c’est officiel, la NASA a annoncé qu’elle proposerait des vols spatiaux pour les riches touristes du monde entier. Depuis le temps que nous attendions une telle déclaration. Alors que SpaceX faisait quasiment cavalier seul, la NASA s’est enfin décidée à s’intéresser aux vols à destination des touristes. Le média Engadget précise que les richissimes chanceux pourraient peut-être bientôt prendre place à bord des navettes spatiales qui amènent les astronautes à la Station Spatiale Internationale (l’ISS). La Russie a déjà expérimenté ces voyages spatiaux avec des civils il y a quelques années.

De son côté, SpaceX a annoncé que Yasaku Maezawa serait le premier touriste au monde à pouvoir faire un voyage spatial autour de la lune en 2023. Aucun chiffre concernant le prix payé par Maezawa n’a été communiqué. On sait seulement que le versement initial effectué « aura un effet important sur le paiement des coûts et le développement de la Big Falcon Rocket.» Le développement de cette dernière, qui n’est pas encore créée et donc testée, devrait coûter la somme de 5 milliards de dollars. Elle devrait faire 118 mètres de long et pourrait être réutilisable.

Souvenez-vous des efforts de la NASA à l’époque de Jim Bridenstine pour privatiser les vols spatiaux. Cette fois, la société laisse entrevoir la possibilité qu’ils se concrétisent. Pour le moment, ce n’est qu’une proposition et il faudrait que le conseil consultatif de la NASA approuve cette proposition. C’est sur la bonne voie, la société a déjà l’appui d’un sous-comité consultatif.

C’est une idée qui s’inscrit dans le cadre d’un ensemble plus large de propositions visant à élargir la portée des entreprises privées dans les activités de la NASA. Dans les autres projets, la possibilité pour certaines entreprises de pouvoir nommer des navettes spatiales. Il semblerait la NASA puisse utiliser ses vols pour concurrencer Blue Origin et Virgin Galactic.

Send this to a friend