Science Technologie

Les lentilles de contact pour aider les diabétiques de la société Verily ne verront finalement pas le jour

L’entreprise Verily, filiale d’Alphabet a annoncé stopper les travaux sur les lentilles de contact intelligentes pour aider les diabétiques, cela est dû à l’imprécision de la mesure de glycémie

C’est en 2014 que Verily dévoilait la création des lentilles de contact intelligentes pour aider les diabétiques à se sortir de leur routine qui est, pour le moins, plutôt désagréable. Par ailleurs, le projet appartenait auparavant à Google Life Sciences jusqu’à ce que Sergei Brin fasse l’annonce qu’elle serait désormais une filiale indépendante d’Alphabet. Cependant, l’entreprise a déclaré ce 16 novembre que le projet ne verrait finalement pas le jour.

Par ailleurs, ces lentilles intelligentes, pour le moins innovantes, auraient été capables de déterminer indirectement le taux de glycémie dans le sang en mesurant la présence de glucose dans les larmes. Elles auraient également été munies d’une puce sans fil et d’un capteur. De plus, elles contenaient tous les composants électroniques nécessaires pour recevoir de l’énergie sans alimentation externe.

Cependant, pour le moment, les recherches sont « mises en pause ». Toutefois les recherches sur les lentilles intelligentes se poursuivront mais ne seront plus en lien avec la glycémie. La raison qui a poussé les chercheurs à stopper les recherches est due à l’imprécision de la glycémie. Par ailleurs, l’entreprise a déclaré que « nos travaux cliniques ont démontré que nos mesures de corrélation n’étaient pas suffisamment cohérentes pour répondre aux exigences d’un dispositif médical » puis « cette situation était en partie associée aux difficultés d’obtenir des mesures fiables de la glycémie lacrymale dans un environnement aussi complexe que l’œil ».

Jonh L. Smith, ancien directeur scientifique du groupe Johnson&Johnson a déclaré à The Verge que « toutes les entreprises qui se sont confrontées à la glycémie ont eu des problèmes. En effet, le glucose est très difficile à mesurer, de plus, les chercheurs affirment également que les larmes sont une mesure peu fiable ».

Néanmoins, malgré l’échec de Verily, les diabétiques pourront peut-être bientôt bénéficier d’une autre méthode plus agréable pour mesurer leur glycémie. En effet, des chercheurs de la startup néerlandaise Noviosense ont mis au point un nouveau dispositif que Jonh L. Smith salue en déclarant que « ce sont les meilleurs résultats que j’ai vu jusqu’à présent » avec toutefois quelques améliorations à effectuer pour qu’ils puissent être pleinement fiables.

Send this to a friend