influence

Stratégie d’influence : toujours aussi efficace en 2018 ?

Un petit plus pour vos campagnes d'influence !

Les stratégies d’influence font l’effet de plusieurs débats, notamment dans les universités où on a de plus en plus tendance à dire qu’elles sont en déclin. Récemment, l’observateur Cision a réalisé une étude auprès de 175 professionnels à leur sujet, ce qui nous permet aujourd’hui de vous partager l’état véridique de cette technique commerciale.

Un secteur où des difficultés sont effectivement à prévoir

À première vue, les professionnels partagent les avis universitaires. En effet, 76% d’entre eux pensent que les consommateurs vont se lasser des campagnes sponsorisées relayées par les influenceurs. L’autre problème que rencontre cette pratique, c’est l’émergence des fake influenceurs. En effet, beaucoup de « personnalités » gonflent leur nombre d’abonnés sur Instagram, par exemple. La conséquence, c’est qu’aujourd’hui 55% des professionnels ont du mal à estimer la fiabilité des leaders d’opinion avec qui ils pourraient travailler. Il convient également de noter que les micro influenceurs supposés prendre leur place ne font pas encore tout à fait l’unanimité. 41% des professionnels préfèrent encore travailler avec des personnalités suivies massivement qu’avec ces spécialistes à la communauté moindre mais plus engagée.

Mais que recherchent les entreprises chez les influenceurs ?

En s’impliquant dans des stratégies d’influence, ce que veulent absolument les professionnels, c’est créer de l’engagement sur leurs produits (70%), gagner la confiance des consommateurs (51%), et obtenir davantage de visibilité (51%). Une autre tendance minime mais intéressante, c’est qu’ils sont 25% à rechercher également à créer du lead (un carnet de contact) et des tendances populaires, ce qui transforme la stratégie d’influence en un investissement à long terme. Actuellement, leur profil préféré est le journaliste, sûrement pour sa crédibilité et son expertise, ce qui est le plus recherché après la capacité à engager ses fans.

Comment les spécialistes mesurent l’efficacité des campagnes d’influence ?

Et bien, c’est assez simple. 93% des professionnels analysent leur traffic web ( il permet par exemple de regarder le nombre de visites en provenance de Facebook) et le nombre de partages sur les réseaux sociaux. Enfin, ils sont plus de 80% à analyser le nombre de vues (impressions) des pubs qu’ils diffusent chez leurs influenceurs, ainsi que leur croissance en nombre d’abonnés à partir du début de la campagne d’influence. Il sera également possible de s’assurer de belles retombées très prochainement grâce à la régie d’influenceurs développée par Facebook, qui garantira sûrement des personnalités très fiables. En attendant, on vous conseille deux livres sur le marketing d’influence si vous souhaitez gonfler vos connaissances sur le sujet !

Send this to a friend