Infographies Insights

INFOGRAPHIE : les meilleures astuces pour optimiser votre contenu

Avec plus de 22 000 articles analysées, SEMRush explique que les articles les plus lus ont environ 1000 mots et sont traités dans un langage courant. Alors que l'utilisation d'un ou deux mots-clés semble correct, il est souligné que l'utilisation de plusieurs mots-clés permet à votre contenu de ressortir sur davantage de requêtes.

Pour apparaître dans le TOP 10 de Google, optimiser son contenu est essentiel. Ce n’est plus un secret, le contenu est aujourd’hui la clé du succès pour de nombreuses entreprises. Vidéos, infographies, utilisation du storytelling tout y passe ! L’objectif final du content marketing étant d’intéresser, convaincre et bien évidemment convertir un utilisateur ou un prospect en client. Pour bien optimiser votre contenu, principalement vos articles, SEMRush dévoile 15 pratiques pour bien faire. Après avoir analysé près de 22 000 articles, découvrez les meilleures actions utilisées par les rédacteurs !

Mots-clés, lisibilité et longueur sont à vérifier

Toute personne sensibilisée au SEO le sait, les mots-clés sont essentiels. Certains en utilisent un seul ou alors deux. L’étude réalisée montre que le « nombre optimal de mots-clés cibles » à utiliser dans vos articles est de 15. L’utilisation de plusieurs mots-clés permet ainsi à votre article d’apparaître pour plusieurs requêtes.
Au niveau de la longueur des articles, la majorité de ceux analysés contenaient entre 500 et 600 mots. Une longueur qui semble intéressante quand on sait que les utilisateurs sont de plus en plus à lire en diagonale afin d’obtenir rapidement de nombreuses informations. Ils passent en moyenne 3 minutes sur la lecture de textes. Cependant, SEMRush recommande une longueur moyenne de 1137 mots. Les articles positionnés dans le TOP 10 de Google sont 53,30% à avoir entre 600 et 1200 mots.
Enfin, au sujet de la lisibilité, il n’est pas nécessaire d’utiliser un langage trop technique ou spécifique. En utilisant un langage simple, l’utilisateur ne sera pas perdu et comprendra le message que vous souhaitez transmettre.

Le ciblage est à affiner

Alors que nous consommons de plus en plus de contenus via nos smartphones, seulement 5% des éditeurs ciblent les appareils mobiles. Il n’est donc pas nécessaire de privilégier un certain type d’appareil. L’essentiel étant d’offrir une expérience adaptée peu importe l’appareil.
Concernant la localisation, d’après les articles analysés, Houston est la ville la plus ciblée, on retrouve ensuite différentes villes comme Sao Paulo ou Sydney. Pour la France, les 5 villes ciblées sont : Ales, Aubenas, Marseille, Paris et Valence.

Le plagiat n’a pas sa place

Le terme de rédaction ne va pas sans le mot création. Lorsque vous créez du contenu, il est essentiel que ce dernier soit unique. C’est à vous d’utiliser les bons mots afin de transmettre votre message. Mais le plagiat est aujourd’hui encore trop présent. Il est ainsi essentiel de vérifier que le contenu créé ne soit pas similaire à un autre contenu. Ceci dans le but d’éviter les pénalités de Google. D’après l’étude, le plagiat est peu courant. Ce dernier se limite à des mots, des citations ou tout simplement « des expressions figées.  »

Vous l’aurez compris, l’optimisation de vos textes représente un travail important qu’il ne faut pas négliger si vous souhaitez apparaître sur la première page de Google. En moyenne, 152 minutes sont passées sur l’optimisation.
Pour résumer il faut faire simple et court tout en pensant à bien définir votre cible et bien évidemment il ne faut pas oublier les éléments de structure traditionnel comme la méta-description ou le H1. Par ailleurs, il y a quelques semaines nous vous expliquions comment améliorer vos contenus pour le référencement naturel sur Google.

Toute l’infographie…

Send this to a friend