Alors que Twitter pourrait faire un saut dans le passé en proposant une option pour afficher les tweets dans l’ordre chronologique, son fondateur Jack Dorsey semble toujours indécis au sujet d’un bouton permettant de modifier les tweets. À l’occasion d’un discours en Inde, une question lui a été posée sur le sujet et sa réponse est simple « il faut le faire de la bonne façon », comme le rapporte The Verge.

Il explique ainsi « lorsque nous entendons parler du bouton d’édition, vous devez faire attention non pas à ce que les gens vous demandent, mais aux cas d’utilisation. Quelle est la question derrière la question? Et beaucoup de gens veulent éditer parce qu’ils font des erreurs sur Twitter et ils veulent les modifier rapidement. Ils ne veulent pas avoir l’air mauvais. »
On comprend donc que Twitter travaille sur la fonctionnalité, ou en tout cas y réfléchit, mais que la fonctionnalité ne permettrait pas de corriger n’importe quel tweet écrit. Dorsey ajoute « nous y réfléchissons depuis un certain temps, mais nous devons le faire de la bonne façon. Nous ne pouvons pas juste nous précipiter et nous devons nous assurer que nous résolvons réellement la principale raison pour laquelle les gens utiliseraient ce bouton. Nous ne devons pas créer quelque chose qui distrait ou gêne le public en le faisant, parce que je pense qu’il est vraiment essentiel de préserver cela. »

L’idée étant d’éviter que la fonctionnalité soit utilisée de manière abusive et sert uniquement à corriger les fautes d’orthographe, de frappe ou encore une mauvaise URL. Mais en aucun cas, cette dernière ne doit permettre de changer le sens d’un tweet. Pour éviter ce problème, le fondateur de Twitter évoque plusieurs options, comme l’affichage des différentes modifications réalisées. On peut également penser à une limite de temps, afin de ne pas impacter les tweets datant de la veille ou de plus longtemps qui ont pu être retweeté, par d’autres personnes.

Mais il faut quand même noter que des plateformes comme Facebook, Instagram ou Slack permettent de modifier un contenu, sans pour autant créer toute une polémique. Alors oui, Twitter fait face à de nombreuses critiques au sujet des fakes news, mais ce n’est pas le bouton d’édition qui changera la donne !