Technologie Transports

La plus grande flotte de vélos électriques arrivera en septembre 2019 en Île de France

Alors que Vélib a connu une année difficile et que l'utilisation des vélos électriques n'est pas encore devenue une habitude, Île-de-France Mobilités vient d'annoncer qu'un total de 20 000 vélos électriques seront mis à disposition des Franciliens à partir de septembre 2019. La particularité du service est qu'il s'agit de vélos en location longue durée, c'est-à-dire pour 6 mois.

Le marché des trottinettes et des vélos électriques est en plein boom. Très populaire Outre-Atlantique, en Europe Uber a commencé à tester ses vélos électriques Jump Bikes et Lime et Bird sont plutôt bien installées en France pour les trottinettes. Ce jeudi 8 novembre, Île-de-France Mobilités a annoncé à travers un communiqué de presse le lancement du « plus important service de location longue durée de vélos à assistance électrique au monde. »

Le service nommé Véligo Location sera disponible à partir de septembre 2019. La flotte commencera avec 10 000 vélos dans toute la région et pourrait atteindre 20 000 vélos à l’avenir.
Au niveau du service, les utilisateurs auront la possibilité de louer un vélo durant 6 mois et de le garder chez soi. Cette longue durée permettra ainsi à environ 190 000 Franciliens de découvrir et bénéficier du service. Côté tarif, il faudra compter 40€/mois. La bonne nouvelle, c’est que comme le pass Navigo, cet abonnement pourra être pris en charge « à hauteur de 50% par l’employeur seul ou en complément de l’abonnement Navigo. »
Ce nouveau service regroupe La Poste/Transdev/Velogik/Cyclez qui ensemble forme l’entreprise Fluow, responsable de « la mise en place et de l’exploitation de ce nouveau service public »  durant 6 ans.

Cette immense flotte a pour objectif d’inciter les Franciliens à utiliser des modes de transports alternatifs, sur certains types de trajets afin de réduire l’utilisation de la voiture et donc la pollution dans la région.  Valérie Pecresse explique « c’est un mode de rabattement écologique et efficace vers les gares pour les trajets courts de 5 à 15 km en remplacement de la voiture. L’objectif de ce nouveau service public est de permettre à près de 200 000 Franciliens de découvrir le vélo électrique, et pourquoi pas, de déclencher l’acte d’achat par la suite pour aller à la gare ou directement au travail. » Pour rappel, un vélo électrique coûte entre 1500 et 2000 euros. La mise en place de ce service est donc une alternative intéressante pour découvrir ce mode de transport et pourquoi pas convaincre davantage d’adeptes.

Le déploiement de ces 10 000 vélos permettra également la création d’environ 500 emplois indirects en Île-de-France, notamment pour gérer la réparation et la maintenance des vélos. Véligo viendra ainsi en complément du service de Vélib à Paris, qui a connu une année assez difficile.

Send this to a friend