Technologie Transports

Volkswagen veut utiliser la puissance du quantique pour améliorer le trafic

Le constructeur pourrait proposer une solution clé en main pour les villes du monde.

Volkswagen innove et affiche une ambition forte : optimiser le trafic dans les grandes villes pour permettre aux utilisateurs de gagner du temps. Le constructeur automobile aimerait réaliser cette prouesse grâce à la puissance des ordinateurs quantiques. Son objectif est d’améliorer les performances des services de transports en commun, notamment les flottes de bus publics. D’après la marque allemande les systèmes quantiques pourraient remplacer les modèles de calcul existants. Contrairement aux systèmes quantiques, les modèles classiques sont limités et ne peuvent traiter qu’un certain nombre de tâches à la fois. Alors que, d’après le média Engadget, un ordinateur quantique pourrait prendre en compte les données de mouvement collectées à partir des smartphones ou des émetteurs provenant directement des véhicules.

Dans un billet sur son blog, Volkswagen explique que les routes pourraient être beaucoup mieux gérées grâce à la technologie qu’elle utiliserait. Le constructeur allemand veut mieux servir les usagers, notamment les compagnies de bus ou les flottes de taxis. L’un des enjeux serait de permettre aux compagnies de transports en commun de mieux remplir leurs véhicules.

Volkswagen espère bien se placer en leader dans la gestion des flottes de véhicules autonomes grâce à la puissance des ordinateurs quantiques. Aujourd’hui, cette solution informatique relève davantage du concept que la réalité. C’était au moment du Web Summit de Lisbonne que la marque a présenté son projet. Volkswagen émet des projections et des suggestions pour améliorer le trafic et se positionner mais le projet pourrait mettre du temps à voir le jour.

La manière dont le constructeur présente ce projet ressemble à la création d’une nouvelle marque proposant une solution clé en main que pourrait lui acheter les grandes métropoles du monde. Les premiers test pourraient avoir lieu à Barcelone. La ville offre une base de données suffisamment conséquente. Théoriquement cette solution pourrait même être étendue à la plus grande ville du monde.

Send this to a friend