Application Réseaux Sociaux

Instagram travaillerait sur une fonctionnalité de stories collaboratives pour les universités

Instagram s'inspire des premiers pas de Facebook. Le réseau social se tourne de plus en plus vers les étudiants et les universités. La dernière fonctionnalité permettrait de partager des stories avec les personnes de son université, un moyen pour les étudiants d'échanger avec leurs camarades et seulement eux. Mais c'est également un moyen qui pourrait faciliter le harcèlement...

Il y a quelques semaines, Instagram confirmait travailler sur des fonctionnalités dédiées aux groupes universitaires.  Jane Manchun Wong qui repère bien souvent les futures nouveautés dans le code de célèbres applications, a mis la main sur un nouveau test. Le réseau social de photos se pencherait à présent sur des stories collaboratives pour les  universités, comme le rapporte TechCrunch.


Une nouvelle qui rappelle les débuts de Facebook qui à la base était un réseau social réservé aux étudiants. Les stories en question ne pourraient être modifiées et vues que par les personnes appartenant à l’université en question. La vérification de ces dernières se ferait de manière manuelle dans le but d’assurer « la sécurité de la communauté. » Il s’agirait donc d’un moyen supplémentaire pour Instagram de rassembler et fidéliser les étudiants grâce à un espace qui leur est réservé. Comme à son habitude, Instagram a refusé de confirmer cette nouvelle fonctionnalité qui pourrait voir le jour dans les prochains mois ou être abandonnée. Instagram utilise déjà ce principe de story collaborative autour de hashtags. Sur Facebook, les participants à un même évènement peuvent également envoyer leur stories et ainsi découvrir l’évènement en question du point de vue des différents participants.

Cependant, une telle fonctionnalité pose question notamment sur le harcèlement scolaire, qui pourrait être facilité par ce biais. Il y a quelques semaines, le réseau social a présenté une fonctionnalité anti-harcèlement, basée sur le machine learning.

Send this to a friend