Intelligence Artificielle Technologie

L’outil Rekognition d’Amazon Web Services peut localiser un objet dans une photo

Pour une plus large expérimentation de la reconnaissance faciale ?

Amazon Web Services (AWS) a développé un logiciel de retouches de photos baptisé Rekognition. Le géant américain annonce que son outil peut désormais localiser les objets dans une photo. Amazon a récemment publié les nouvelles fonctionnalités de son logiciel d’analyse d’images et de vidéos. Cet outil a beaucoup fait polémique dans ses débuts. Amazon a été accusé de vouloir créer un outil capable d’expérimenter une technologie de reconnaissance faciale. C’est d’ailleurs probablement le cas, comme le souligne le média américain GeekWire.

Nous vous tenons régulièrement informés des nouveautés proposées par Amazon Web Services. D’ailleurs, en avril dernier, AWS lançait un outil pour créer sa propre Blockchain. La BaaS (Blockchain as a Service) fait son bonhomme de chemin chez les géants de l’informatique. IBM avait aussi lancé la tendance de la Blockchain as a Service au mois de mars 2017 et rejoint par Oracle il y a environ un an. Amazon Web Services annonçait l’arrivée de son service de Blockchain le 19 avril dernier sur son blog.

Rekognition, c’est le nom de l’outil qui permet de localiser des objets dans une photo, est connu par les spécialistes des nouvelles technologies, mais pas que. AWS a été accusé par les défenseurs des libertés civiles de vouloir expérimenter les capacités de reconnaissance faciale de son logiciel. Certains clients de ce service l’utilisent pour analyser un objet dans une image, certes. L’amélioration de l’outil est la suivante : avant, Rekognition était seulement capable d’identifier les objets dans les photos.

Désormais Rekognition peut dire exactement où ils se trouvent. Ces nouvelles fonctionnalités vont permettent aux utilisateurs de détecter le nombre de fois qu’un objet apparaît dans une image, mais aussi la relation entre deux objets dans une même image. Le logiciel pourra analyser et expliciter qu’il y a un « chien sur un canapé » par exemple.

Alors que la reconnaissance faciale débarque dans de nombreux pays comme en Inde, en Chine ou encore au Japon lors des prochains JO de 2020, AWS offre potentiellement de nouvelles possibilités aux services de renseignement. Rekognition sera-t-il utilisé à des fins de reconnaissance faciale ? Nous le saurons probablement bientôt.

Send this to a friend