Avec l’évolution des comportements humains et de la mobilité, le marché des vélos électriques devient de plus en plus intéressant. Il séduit plusieurs pionniers en innovation, comme Uber qui s’est récemment offert Jump, une start-up spécialisée dans le partage de vélos électriques. Il y a quelques jours, Elon Musk, PDG de Tesla, déclarait que sa société pourrait envisager la production de vélos électriques.

Tesla ne prendra pas part à la guerre annoncée du marché des trottinettes électriques. Musk l’affirmait dans une entrevue avec Kara Swisher, co-fondatrice du média Recode, lors de l’enregistrement d’un podcast. Cette interview fût l’occasion pour le PDG de Tesla d’évoquer un nouveau sujet : les vélos électriques. Elon Musk a été interrogé sur de nombreux sujets : l’Arabie Saoudite, Mars, les trottinettes, ses combats face à plusieurs journalistes sur Twitter. Mais c’est l’annonce d’un potentiel développement de vélos électriques qui retient notre attention.

Le PDG de Tesla assure que beaucoup de salariés auraient adoré fabriquer des trottinettes électriques et sortir un produit haut de gamme comme ils savent le faire. Il poursuit en disant « c’est moi qui ne suis pas intéressé par ce projet. Les trottinettes électriques n’ont aucun intérêt. » C’est lorsque la journaliste vient titiller l’intéressé avec le développement mondial de Lime que Musk se lâche sur un potentiel projet de vélos électriques. Lime c’est cette société californienne qui met à disposition des trottinettes électriques et qui bouleverse la mobilité de nos grandes villes.

Des vélos électriques, (soupir + air pensif) hum… oui, je pense que nous pourrions nous lancer dans les vélos électriques” assure Musk avec son air détaché que vous saurez reconnaître. Honnêtement, le marché des vélos électriques est déjà bien ficelé, ce n’est pas une surprise. Mais Tesla le sait, alors pourquoi ne pas se laisser surprendre ?