IBM et Dubaï en collaboration pour instaurer une plateforme de blockchain aux Emirats arabes unis
Technologie

IBM et Dubaï en collaboration pour instaurer une plateforme de blockchain aux Emirats arabes unis

Smart Dubaï et IBM ont annoncé la création de Dubaï Blockchain Platform aux Emirats arabes unis

Le gouvernement des Emirats arabes unis (EAU) a approuvé la création de la première plateforme de blockchain officielle à Dubaï. Fournie dans un environnement IBM Cloud, cette plateforme deviendra un véritable tremplin pour les organisations administratives des EAU.

Dans l’idée, les EAU souhaiteraient transformer et numériser les processus gouvernementaux ainsi que les services citoyens. De plus, les EAU ont pour objectif de faire de l’émirat un gouvernement numérique d’ici 2021. Cette Dubaï Blockchain Platform contribuera à intégrer les services numérisés dans la vie des citoyens des EAU. Les organisations bénéficieront également de la conservation de leurs données dans le pays, mais aussi de la transaction au niveau local, ce qui réduira considérablement les coûts opérationnels.

Bien évidemment, la plateforme sera conforme aux normes ISR (Information Security Regulation) qui ont été publiées par le gouvernement de Dubaï. Par ailleurs, elle sera alimentée par la technologie mainframe d’IBM intitulée LinuxOne, qui est capable de faire plus de 6,2 milliards de transactions Web par jour. C’est une révolution pour les EAU qui jusqu’ici, mettait environ 45 jours pour régler des paiements vers d’autres entités gouvernementales, banques ou institutions financières. Il ne fait aucun doute que le rapprochement entre Red Hat et IBM va dynamiser tout cela.

Dans une déclaration de la directrice générale du Smart Dubaï Office (SDO), Aisha Bint Butti Bin Bishr, affirmait « Smart Dubai s’oriente rapidement vers notre principal objectif de transformer l’émirat en une ville intelligente à part entière, qui surpasse les indices de compétitivité et de bonheur mondiaux. »

Grâce à cette collaboration, Dubaï souhaite devenir une référence mondiale en matière de mise en œuvre de blockchain. Par ailleurs, le gouvernement français s’intéresse également à l’utilisation de la blockchain pour effectuer des transactions.

Send this to a friend