Mettre son appartement ou sa maison en Airbnb est devenu quelque chose de plus en plus commun, mais parfois les propriétaires de biens peuvent avoir de mauvaises surprises… NoiseAware a décidé de prendre ce problème en main en présentant le NoiseAware Gen 3 comme l’explique The Next Web. Il s’agit d’un capteur de bruits connectés. La nouveauté avec cette troisième génération est qu’un modèle extérieur a été ajouté en plus du modèle intérieur. Ce capteur surveille le bruit et lorsque le niveau de décibels est trop fort pendant une durée trop longue, une notification est envoyée aux propriétaires pouvant ainsi prendre des mesures adéquates.

Un produit qui pourrait faciliter le quotidien de certains certes, mais qui posent des problèmes. Vie privée et confidentialité sont notamment pointées du doigt. Même si la société explique que les conversations ne sont pas enregistrées comme cela a pu être le cas avec une enceinte Amazon, il est légitime de s’inquiéter. De plus quel est le niveau de décibels à ne pas atteindre ? Comment le capteur peut-il faire la différence entre un bébé qui pleure, un chien qui aboie, un karaoké entre amis ou bien une soirée à 200 personnes ? Aucune information n’est indiquée à ce sujet.

L’entreprise a présenté deux modèles, l’un pour l’intérieur et un second waterproof qu’il faut placer à l’extérieur et fonctionnant sans fil, mais avec deux piles ! Ils sont dès à présent disponibles en pré-commande et les premiers envois se feront dans quelques semaines. En plus du coût initial, 199 dollars pour le modèle intérieur et 298 dollars pour les deux modèles, il faudra ajouter des frais d’abonnement (99 dollars), offrant ainsi le service de surveillance et d’alerte !

Un gadget qui plaira aux amateurs d’objets connectés à l’heure où les produits connectés pour la maison sont en plein boom, et notamment le marché des enceintes intelligentes !