Microsoft dévoile ses excellents résultats financiers au troisième trimestre
InsightsTechnologie

Microsoft dévoile ses excellents résultats financiers au troisième trimestre

Microsoft a rendu publique ses résultats financier du troisième trimestre. Avec un chiffre d’affaires de 29,1 milliards de dollars, l'entreprise fait bien mieux que prévu.

Le portefeuille de Microsoft se porte bien. Le géant américain a dévoilé, dans un communiqué de presse, de très bons résultats financiers au troisième trimestre 2018. L’entreprise voit ainsi son chiffre d’affaires bondir de 19% à 29,1 milliards de dollars et son bénéfice net augmenté de 34% soit 8,8 milliards de dollars. Des résultats inattendus rendu possible grâce à une stratégie innovante porté sur le cloud.

Loin du mauvais virage pris par Microsoft lors de l’avènement du mobile dans les années 2000, la multinationale étend son emprise sur le marché du nuage. Tout cela a été rendu possible grâce à une stratégie de recentrage sur le cloud informatique, mise en oeuvre depuis 2014 par son directeur Satya Nadella. Pari réussi pour Microsoft, puisque les activités du “cloud commercial” ont donné pour résultat un chiffre d’affaires de 8,5 milliards de dollars, portant donc son augmentation à 47% par rapport au précédent bilan. Fière de cette activité, plus que réjouissante pour la firme, la directrice financière Amy Hood a déclaré dans le communiqué “Nos résultats record du premier trimestre illustrent notre détermination à nous concentrer sur des investissements stratégiques de long terme »

L’entreprise peut également se féliciter du rachat réussi de Linkedin courant 2016. Le réseau social professionnel compris dans la division “Productivité et entreprises” de la firme, se porte comme un charme. En effet, le chiffre d’affaires de la branche s’est vu augmenté de 19%, à 9,8 milliards de dollars. Une croissance que l’on peut pour beaucoup attribuer à Linkedin. A lui seul, le réseau a vu ses revenus augmenter de 33%, et donc contribuer lui aussi, aux chiffres prospères du monstre de l’informatique.

Loin de s’arrêter là, Amy Hood a déclaré s’attendre à des résultats tout aussi insolents pour le deuxième trimestre 2019. Cette dernière promet « la demande continue pour nos offres de cloud« . Ce qui devrait ravir le cours boursier de l’action Microsoft, dans une période encore prospère pour l’économie numérique américaine.

Send this to a friend