Des identifiants Apple ont été volés en Chine. Apple ne semble pas être responsable de cette attaque. Mais hier, la marque a tenu à s’excuser. Les identifiants ont été obtenus par des arnaques avec une méthode par phishing d’après le Wall Street Journal. Ce qu’il s’est passé : des utilisateurs ont connecté leurs comptes Apple aux systèmes de paiement mobile Alipay et WeChat Pay. À partir de là, les identifiants ont été utilisés pour effectuer des achats via l’App Store chinois.

Dans un communiqué de presse, le géant américain s’est exprimé : “nous sommes profondément désolés des inconvénients que ces tentatives de phishing ont causé à nos clients. Nous tenons à nous excuser auprès de toutes les personnes touchées“. Le média Engadget précise que la sécurité est l’un des gros problèmes d’Apple en Chine en ce moment. Souvenons-nous, en janvier dernier nous vous parlions d’un transfert de données réalisé par Apple. Le gouvernement chinois a imposé que les comptes iCloud des utilisateurs chinois aux États-Unis soient transférés vers des serveurs hébergés en Chine.

Cela a soulevé des préoccupations en matière de protection de la vie privée. En particulier depuis que nous savons que les données sont gérées par une entreprise détenue par l’État. En plus de devoir stocker les données des chinois en Chine, Apple s’était vue imposer de choisir un fournisseur du même pays. Ainsi, Guizhou-Cloud Big Data (GCBD) a été désigné comme hébergeur.

Après cette nouvelle fuite, la marque à la pomme prend ses précautions. La marque recommande à tous les clients d’activer l’authentification à deux facteurs. Pour éviter ce genre de problème à l’avenir. Apple n’avait pas d’autres choix que de réagir et de s’excuser suite à cette fuite de données. Sa position en Chine est déjà suffisamment compliquée.