Dans les mois et les années à venir, nous pouvons nous attendre à être transportés dans des voitures qui ne posséderont plus de volants. Les futures voitures autonomes pourraient être suffisamment fiables pour que nous puissions reprendre les commandes sur notre téléphone portable. Cela peut sembler hallucinant aujourd'hui, et pourtant... Ford vient d'obtenir un brevet qui permettra d'utiliser un dispositif à écran tactile pour conduire votre véhicule.

Alors que le MIT annonçait récemment que sa voiture autonome peut circuler sur des chemins non cartographiés, Ford entend aller plus loin. Imaginez-vous en train de jouer à un jeu vidéo sur votre smartphone, vous pouvez accélérer avec un bouton, freiner avec un autre. Vous pouvez aussi changer votre angle de vue, tourner dans une direction en fonction de l'inclinaison de votre téléphone.

Dans la même catégorie

Ford pourra peut-être un jour vous permettre de faire tout cela en conduisant votre propre véhicule, IRL (In Real Life). Comme l'explique le média AutoBlog, ce serait intuitif, déconcertant certes, mais bien réel. Un second mode breveté par la marque américaine serait encore plus simple. Il permettrait d'utiliser votre doigt pour tourner le volant, directement sur l'écran de votre tablette.

Qui dit voiture autonome, dit que vous n'aurez pas le plein contrôle de la voiture. Le véhicule contrôlerait l'accélération, le freinage ou les deux, vous laissant ainsi le choix de la direction. On pourrait s'inquiéter de cela, mais pourtant ces fonctionnalités pourraient être utiles si vous essayez de forcer un changement de voie ou de traverser une zone que la voiture n'a pas reconnue, car elle n'est pas accessible.

Rappelons qu'il ne s'agit que d'un brevet pour le moment. Cela ne représente pas forcément une feuille de route pour Ford. De nombreux problèmes sont à régler avant de pouvoir mettre en place ce dispositif. Quelle que soit la fiabilité des futures voitures autonomes, il y aura probablement un moment où vous voudrez prendre la relève, même brièvement.