Pourquoi faut-il limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran ?
Science

Pourquoi faut-il limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran ?

Au-delà de leur réussite professionnelle, savez-vous quel est le point commun entre Steve Jobs et Bill Gates ? Tous deux étaient d’accord sur le fait de limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran. D’ailleurs, si l’on en croit les résultats d’une récente étude canadienne, contrôler la durée d’utilisation des nouvelles technologies contribuerait à améliorer les capacités cognitives des enfants de 8 à 11 ans.

Limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran suffit-il ?

D’après l’étude conduite sur 4 520 jeunes américains, limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran à deux heures par jour ne serait pas le seul facteur à surveiller. En effet, pour un meilleur développement de leurs capacités cognitives, les chercheurs canadiens conseillent aux parents de programmer au moins 1 heure par jour d’activité sportive. De plus, il faudrait également veiller à ce que leur cycle de sommeil soit respecté. Cela représente des nuits de 9 à 11 heures environ. Pour rappel, il y a quelques semaines, la Chine a pris une décision radicale pour améliorer la vie des enfants.

Les principales conclusions de cette étude indiquent que les enfants qui répondaient aux trois conditions disposent d’un développement cognitif plus poussé que celui de ceux qui n’y répondent pas, ou en partie. Jeremy Walsh chercheur au sein de l’institut CHEO du Canada

Cependant, les conclusions issues de l’étude de l’Institut CHEO du Canada ne revêtent pas un caractère définitif. En effet, aucune des mesures ne concerne l’impact de la nature du contenu. Ainsi, difficile de savoir s’il faut limiter le temps qu’un enfant passe devant un écran de la même manière lorsqu’il s’agit d’un contenu éducatif ou d’un contenu récréatif. Cependant, cette nouvelle étude de la relation entre les nouvelles technologies et le développement des enfants devrait rapidement ouvrir la voie à de nouveaux travaux de recherche.

Source.

Send this to a friend