Une équipe de deux astronomes de l’Université de Columbia pense avoir découvert la première lune en dehors de notre système solaire. Cette découverte pourrait changer notre perception de la structure de l’univers. Le média TheVerge nous explique que les astronomes pensent que cette exomoon tournent autour d’une planète qui pourrait faire la taille de Jupiter. Elle serait située à environ 4 000 années-lumière de la Terre.

Les scientifiques pensent depuis des décennies que les lunes existent en dehors de notre système solaire. Jusqu’à aujourd’hui, elles étaient restées inaccessibles pour les scientifiques. C’est probablement parce que les lunes sont trop petites pour pouvoir être captées de la Terre. Celle-ci serait particulièrement grosse : on parle d’une exomoon de la taille de Neptune, ce qui en fait l’une des rares cibles détectables par nos télescopes.

exomoon-découverte-teachey

Alex Teachey, de l’Université de Columbia, est l’un des deux astronomes qui a réalisé cette découverte. Il affirme que si nous découvrons et étudions des lunes situées en dehors de notre système solaire, cela pourrait changer notre compréhension des systèmes planétaires. Notamment la manière dont ils se sont formés il y a des milliers d’années-lumière.

Aucune des lunes connues à ce jour n’est aussi grande que celle-ci. C’est un casse-tête pour les astronomes : “c’est tellement inhabituel. La communauté des astronomes n’a pas anticipé la possibilité qu’une lune puisse faire cette taille” déclare Teachey. Il rajoute “maintenant, il faut être capable de comprendre comment on obtient une lune de cette taille”.

Le deuxième astronome s’appelle David Kipping. Tous les deux publient leurs résultats dans l’espoir que d’autres astronomes pourront à leur tour analyser les données et aider à confirmer si cette découverte est réelle ou non. Ils pensent que plus d’observations au télescope sont nécessaires pour s’assurer qu’il s’agit effectivement d’une exomoon.