La transformation digitale touche déjà le monde de l’agriculture. Les chercheurs de l’université de Cambridge au Royaume-Uni ont fait un pas de plus : en effet, ils présentent sur leur site le premier robot qui épluche la couche externe de feuilles de laitue. En fait, une fois la laitue cueillie, cette couche doit être retirée avant l’étape d’empaquetage.

Ce travail d’épluchage est répétitif, assez simple, et surtout chronophage. Avec ce système, la main d’oeuvre agricole pourrait être optimisée et concentrée sur des tâches plus complexes et importantes.

Ce robot identifie et épluche délicatement les couches externes du légume . Le défi de ce développement était d’avoir un robot qui effectue les mouvements doucement sans endommager la laitue.

Aucune nouvelle technologie n’a été développée pour ce concept, mais juste une bonne combinaison de robotique et d’éléments d’intelligence artificielle. Un algorithme permet au robot d’identifier le coeur de la laitue, un bras robotisé centre cette dernière, avant qu’un système d’aspiration n’arrache les feuilles externes.

Le chercheur Luca Scimeca explique que ce processus, qui prend 27 secondes en moyenne, est intéressant car il peut être appliqué à d’autres types de légumes comme le chou-fleur. Une optimisation du temps doit encore être étudié, car la tâche ne prend que quelques secondes à un humain.

Scimera affirme que des améliorations seront nécessaires pour perfectionner les trois étapes qui sont l’identification, le positionnement et l’aspiration. Ce type de technologie est important dans le contexte actuel, surtout avec la demande croissance en agroalimentaire, le changement climatique et l’accès réduit à la main d’oeuvre.