Il est maintenant possible, grâce à une technologie d’eye-tracking, de contrôler un drone en regardant où vous voulez le déplacer. Une équipe de chercheurs a inventé une méthode permettant aux pilotes de drones de les guider à l’aide de lunettes. Quoi de plus simple ?

Il existe déjà beaucoup de moyens de contrôle, étranges et gadgets, conçus pour aider les pilotes à guider leurs engins volants à travers le ciel. Des ingénieurs de l’Université de New York, de l’Université de Pennsylvanie et du Laboratoire de recherche de l’armée américaine présentent un nouveau système qui semble bien plus intuitif. Les chercheurs pensent qu’une telle technologie pourrait être utilisée pour aider les personnes ayant peu d’expérience de vol. Elles pourraient piloter en toute sécurité sans avoir recours à l’assistance un pilote expert.

Comment ça fonctionne ? Il faut un drone (évidemment), une petite unité de calcul, et une paire de lunettes Tobii Pro 2. Ce sont ces lunettes, justement, qui nous intéressent. Elles sont équipées d’une technologie de suivi du regard, mais aussi d’une unité de mesure inertielle (IMU) et d’une caméra HD intégrée. Grâce à une technologie de réseau de neurones intelligente et à des données d’orientation, les lunettes sont capables de détecter l’endroit où se trouve l’utilisateur et à quelle distance se trouve le drone.

lunettes - tobipro - eyetracking

Giuseppe Loianno, professeur adjoint à New York, nous explique que : “la solution proposée ouvre de nouvelles manières d’interpréter l’attention humaine et de créer de nouvelles interfaces homme-robot anticipatives. Nous aimerions également étudier les avantages que la solution proposée peut apporter aux personnes affectées par des maladies corporelles ou oculaires.”

Si les usages de drones se multiplient, les technologies elles aussi poursuivent leurs avancées. Aujourd’hui, on peut utiliser des drones pour repérer des violences dans une foule. Il existe également de petits drones pour effectuer de la télésurveillance dans des bâtiments professionnels. Il y aura peut-être bientôt un drone pour tout.