AMP n'appartient plus uniquement à Google
MarketingTechnologie

AMP n’appartient plus uniquement à Google

Google n'est plus l'unique décisionnaire du développement d'AMP

Lancé en 2016, le format d’article mobile first de Google, Accelerated Mobile Pages (AMP) possédait seulement 2 contributeurs. Aujourd’hui, plus de 700 personnes ont contribué au projet, 22% seulement proviennent de Google et 78% d’autres entreprises, comme Twitter, Pinterest, Yahoo! ou encore eBay.

Depuis quelques temps l’entreprise AMP semble donc de moins en moins appartenir spécifiquement à Google. Suite à ce sentiment, Google a annoncé son intention de ne plus contrôler le code AMP. Google prévoit dans la foulée de faire évoluer ce projet vers un « nouveau modèle de gouvernance ». Jusqu’à cette décision, c’est Malte Ubl qui occupait le poste de responsable technique du projet AMP chez Google. C’est fréquent dans un projet open source qu’un responsable prenne les décision, on le qualifie de « dictateur bienveillant ». Ubl occupait exactement cette place dans le projet AMP de Google.

Google accompagne AMP dans son changement de plan

Malte Ubl, après la décision de Google, s’est exprimé à son tour sur la situation. Il déclare ne plus pouvoir régner en seul décisionnaire, au vu de l’envergure que prend le projet. Il souhaite passer à un modèle qui permettra à tous les collaborateurs autour d’AMP de pouvoir donner leur avis. On pourrait croire qu’un changement d’organisation autour d’un projet open source ne nous affecterait pas vraiment, Néanmoins AMP est configuré sur plusieurs millions de sites dans le monde (y compris sur celui de Siècle Digital) et constitue aujourd’hui une part importante de leur trafic.

Jusqu’à présent, le moyen le plus simple de configurer AMP sur votre site consiste à céder le contrôle de vos pages à Google afin de les envoyer directement aux utilisateurs. Ce n’est pas obligatoire de procéder de la sorte mais c’est la plus simple et fiable. Ce qui est primordiale pour que votre page web soit certifiée AMP et apparaisse de la sorte dans les résultats Google, c’est le respect du format AMP, dicté donc par Google.

C’est pourquoi ce changement de plan est important. AMP détiendra toujours un part importante du web mobile, mais ne sera plus dirigé par une seule entreprise, mais dorénavant un groupe. Malte Ubl, qui a fortement contribué dans l’organisation de ce changement de plan a déclaré s’être inspiré de la manière dont le projet Node.js a été structuré.

Send this to a friend