Réseaux Sociaux

LinkedIn : l’estimation de salaire désormais visible en France

Un outil pour aider les professionnels

Alors que le salaire est un des critères les plus importants dans une carrière, c’est également un sujet qui reste sensible, voire tabou. LinkedIn vient d’annoncer l’arrivée en France de LinkedIn Salary, son outil permettant « d’évaluer les salaires des emplois qui les intéressent. » Pour ma part, la page ne fonctionne pas comme on peut le voir ci-dessous, mais j’imagine qu’en fonction des utilisateurs, le déploiement est progressif.

LinkedIn : l'estimation de salaire désormais visible en France

Comme l’explique LinkedIn, « le salaire représente la première motivation des professionnels en ce qui concerne leur carrière, et l’un des premiers aspects qui intéressent les candidats à un poste, mais il est souvent difficile à estimer. » Cet outil va donc permettre d’obtenir le bon salaire en fonction d’un poste donné, tout en prenant en compte les critères pouvant faire évoluer ce salaire, comme par exemple l’expérience, le lieu ou encore le secteur. Fabienne Arata, Country Manager de LinkedIn France explique « les professionnels français pourront maintenant approfondir leurs connaissances en matière de rétribution et préparer au mieux le moment tant redouté de la négociation. »

Côté utilisation, LinkedIn fournit quelques conseils comme :

  • Se renseigner : préparer son entretien est un point essentiel. Il est donc important d’avoir une idée du salaire de la profession. En utilisant LinkedIn Salary il est plus facile de se positionner.
  • Être transparent : en général chacun a une idée du salaire qu’il souhaiterait avoir. Si ce dernier correspond au marché, il ne faut pas avoir peur de le demander. Expliquer son choix, c’est également la mise en avant de ses compétences, tout en justifiant sa formation et ses expériences.
  • Ne pas avoir peur d’émettre une contre-proposition : «  si un employeur ou un employeur potentiel revient avec une proposition inférieure à la demande, il est nécessaire de trouver ensemble un terrain d’entente et de s’assurer d’être bien préparé à expliquer les raisons qui justifient le salaire demandé. »

Pour rappel la fonctionnalité a commencé à être déployée en février 2016 aux États-Unis et en février 2018 sur d’autres marchés.

Send this to a friend