La compagnie américaine a fait grandir sa flotte de voitures autonomes de 27% en à peine quelques mois, signe de son développement croissant dans le secteur.

Selon les données issues du California Department of Motor Vehicles, la flotte de véhicules autonomes d’Apple est en constante augmentation, si bien que la firme disposerait désormais de près de 70 véhicules en action pour 139 chauffeurs, rapporte MacReports. Pour rappel, les entreprises qui souhaitent pouvoir exercer des tests en Californie se doivent d’obtenir un permis auprès du département. De la même façon, il est obligatoire d’avoir un opérateur à bord, même si celui n’est pas en charge de la conduite, sauf en cas de danger immédiat.

De fait, Apple aurait augmenté ses rangs de 27% en quatre mois seulement, puisque celle-ci s’attelle aux essais dans l’État de Californie depuis le mois de mai. En termes de progression, Apple était en possession de 27 véhicules en janvier, 50 en mai, puis désormais 70. L’on peut donc supposer que ce chiffre est voué à augmenter dans les mois à venir. En comparaison, Waymo est équipé de 88 voitures autonomes, là où GM Cruise a constitué la plus grande flotte avec un total de 175 véhicules.

Comme le rappelle TechCrunch à raison, Apple ne communique pas sur les avancées de ses véhicules électriques, une stratégie qu’elle applique d’ailleurs avec la majorité de ses produits tels que les iPhone et les Apple Watch. De fait, seuls le nombre de véhicules autonomes de la flotte et les documents du California Department of Motor Vehicles permettent d’évaluer les progrès de la firme et de la situer par rapport à ses concurrents.

Pour rappel, Apple a également connu son premier accident il y a quelques jours, mais celui-ci était sans gravité puisque personne n’a été blessé. À l'inverse, un véhicule autonome appartenant à Uber a mortellement percuté un piéton il y quelques mois, si bien que la firme avait été dans l'obligation de suspendre les arrêts pendant de nombreuses semaines.